C. LACAZE (Terminal 9 Studios) : « En étant indépendant, on est libres de se réinventer »

33

Sortie ce mardi 13 septembre, dans plus de 100 pays sur Prime Video, Canal+ et Tencent, du film documentaire «Inside the Dream» avec la méga star Zendaya, produit par Terminal 9 Studios. Focus sur l’actualité et les projets de la société de production avec son président-fondateur, Claude Lacaze.

MEDIA +

Quelle est la genèse d’«Inside the Dream», votre nouveau film documentaire disponible dès aujourd’hui sur Prime Video, Canal+ et Tencent ?

Claude LACAZE

C’est un projet que nous avons produit de manière hyper confidentielle avec le réalisateur Matthieu Menu. Pendant les deux dernières années de Covid, nous avons mené une réflexion pour trouver une idée de film documentaire que nous voulions le plus international et le plus universel possible. La thématique du luxe qui fait rêver le plus grand nombre nous a semblé évidente. Dans «Inside the Dream», nous suivons ainsi la marque de haute joaillerie Bulgari. Elle nous a ouvert ses portes : de la recherche des plus belles pierres précieuses en Inde, à la fabrication des colliers dans leur laboratoire secret à Rome, jusqu’à la mise en lumière de la plus belle pièce portée par Zendaya lors de l’avant-première de «Dune» au festival de la Mostra de Venise l’année dernière. C’est un vrai voyage créatif de deux ans. 

MEDIA +

Comment en êtes-vous venu à collaborer avec la méga star Zendaya ?

Claude LACAZE

Pour que le film puisse voyager, il nous fallait un incarnant fort. Quand nous avons découvert que Zendaya était l’ambassadrice de Bulgari, nous avons su que cela donnerait une résonance immédiate à l’international. Zendaya est suivie par 150 millions d’abonnés sur Instagram, popularisée dans le monde pour ses rôles dans «Euphoria», «Spider-man» et «Dune» notamment. Dès l’instant où nous avons négocié l’immersion exclusive dans les coulisses de la marque, il a fallu convaincre les agents et les avocats de Zendaya. Entre les négociations, le tournage et le montage, cela représente deux ans de travail.

MEDIA +

C’est donc un pari artistique … mais aussi financier ?

Claude LACAZE

Croyant tellement au projet, nous avons financé seul le film de 52’. Nous avons pris un risque puisqu’il a fallu ensuite trouver des partenaires. C’est chose faite puisque «Inside the Dream» est disponible dans plus de 100 pays sur Prime Video, Canal+ en France et nous l’avons également vendu en Chine à Tencent, la première plateforme de SVOD dans le pays.

MEDIA +

Morale de l’histoire, il faut savoir prendre des risques en tant que producteur …

Claude LACAZE

Les deux dernières années nous ont poussés à nous réinventer. Les chaînes nous appelaient les unes après les autres pour annuler des commandes que nous ne pouvions plus tourner à cause de la crise sanitaire. Nous avions donc deux options: nous lamenter ou nous réinventer. Nous avons choisi la dernière en allant trouver de nouveaux partenaires et moyens de financement. En étant indépendant, nous sommes libres de nous réinventer. Il faut être souple, malin et force de proposition. L’hyper concentration des groupes audiovisuels en France a du sens, et elle ne fait que me renforcer en tant qu’indépendant. Il y a de la place pour tout le monde dès l’instant où vous avez la bonne idée, au bon moment avec le bon financement.

MEDIA +

Avez-vous d’autres projets en cours ?

Claude LACAZE

Nous venons de produire «100 jours au château de Versailles» (3X90’) pour C8. L’idée était de mettre en avant ces femmes et ces hommes qui travaillent derrière les bâtiments historiques mythiques. Nous le ferons aussi avec la Tour Eiffel. Ce sont des documentaires que nous faisons voyager à l’international grâce à notre distributeur APC. Pour RMC Story, nous finissons une immersion d’un an à la prison de la Santé. On va y montrer le quotidien des détenus et surtout des personnes qui y travaillent.

MEDIA +

Et côté divertissement ?

Claude LACAZE

Fin novembre, nous allons tourner trois Primes de divertissement pour le Groupe M6 parmi lesquels deux nouvelles marques. Et comme chaque année, nous produisons bénévolement «Tout le monde chante» (W9) au profit de l’association «Tout le monde contre le cancer». Enfin, venant d’Endemol, je n’ai pas oublié mon ADN lié aux formats et à l’international. Nous travaillons sur une nouvelle marque de divertissement pour la France que nous présenterons au prochain MIPCOM.

LES DIRIGEANTS

C. LACAZE

Président-Fondateur

COORDONNEES

12 rue d’Enghien 75010 Paris

DATE DE CREATION

2013

PRODUCTIONS

 «100 jours au château de Versailles» (C8) ; «Tout le monde chante» (W9) ;…