C. NOUGARET (CST) : «Le prix de la jeune technicienne de cinéma sera décerné, tant qu’il sera nécessaire d’œuvrer pour l’égalité entre les femmes et les hommes »

28

À l’occasion du Festival de Cannes, qui se tiendra du 6 au 17 juillet 2021, la Commission Supérieure Technique de l’image et du son vient de lancer un tout nouveau prix dédié aux femmes techniciennes. L’occasion pour média+ d’échanger avec Claudine NOUGARET, Vice-président de la Commission Supérieure technique de l’image.

media+

La CST organise un nouveau prix dédié aux femmes techniciennes. Quel est l’objectif ?

Claudine NOUGARET

La CST, la Commission Supérieure Technique de l’image et du son, créé un tout nouveau prix dédié aux femmes techniciennes : «Le prix de la jeune technicienne de cinéma». Ce prix complète notre prix historique, créé en 1951, le «Prix CST de l’artiste technicien». À travers ces prix, la CST souhaite mettre en valeur l’importance du savoir-faire créatif et technique de tous les techniciens du cinéma. En tant qu’organisation professionnelle regroupant les techniciens et techniciennes du cinéma, la CST consacre la qualité du geste technique au service de la vision défendue par le réalisateur ou la réalisatrice. En cela, elle défend des valeurs qui ont toujours été proches de celles du Festival, prônant une création audacieuse sachant se démarquer à la fois sur le fond et sur la forme.

media+

Comment est composé le jury ?

Claudine NOUGARET

Pour cette édition 2021, notre jury est composé de Louise Giboulot, étudiante à l’ENS Louis Lumière, Lucien Jean-Baptiste, acteur et réalisateur, Véronique Le Bris, journaliste et autrice de «100 grands films de réalisatrices», Pascale Marin, cheffe opératrice, Nicolas Naegelen, Président de Poly Son postproduction, Julien Poujade, exploitant de cinéma itinérant.

media+

Est-ce un prix éphémère ?

Claudine NOUGARET

«Le prix de la jeune technicienne de cinéma» récompensera une jeune femme française cheffe de poste dans un film présenté, en séléction officielle, toutes catégories confondues, au Festival de Cannes. Le prix de la jeune technicienne de cinéma sera décerné chaque année tant qu’il sera nécessaire d’œuvrer pour l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans l’industrie du cinéma. Cette démarche proactive affirme la volonté de la CST de donner de la visibilité au travail cinématographique de qualité que produisent chaque année de jeunes techniciennes françaises.

media+

Qu’en est-il du «Prix CST de l’artiste technicien» ?

Claudine NOUGARET

Dès 1951 et la 4ème édition du Festival, la CST remettait son «Grand Prix Technique» au film «Les Contes d’Hoffmann» de Michaël Powell et Emeric Pressburger. Depuis, le prix a dessiné une filmographie éclectique allant d’Alain Resnais à Orson Welles, de Ingmar Bergman à Shohei Imamura. Ce prix concerne les films en compétition à Cannes. Cette année, 130 techniciens concourent pour le prix sur les 24 films en compétition.

media+

Quel rôle joue la CST lors du Festival de Cannes ?

Claudine NOUGARET

La CST assure depuis 1985 la direction technique des projections du Festival de Cannes. Nous mettons au service du Festival une équipe de permanents, chargés de préparer l’architecture technique et numérique des salles. De plus, nous encadrons les projections de toutes les sélections du Festival, les projections du Marché du Film (Palais des Festivals et Gray d’Albion) et celles de la Semaine de la Critique (Miramar). Enfin, la CST organise et supervise pour la Sélection Officielle des répétitions nocturnes avec les réalisateurs et leur équipe.