Canal+ doit faire des économies, notamment sur le foot, selon Vivendi

    302

    Canal+ doit augmenter son chiffre d’affaires et réaliser des économies sur les contenus, notamment en matière d’acquisition des droits du football, afin d’atteindre ses objectifs de rentabilité, a souligné lundi le président du directoire de Vivendi, Jean-Bernard Levy lors d’une rencontre avec l’Association des journalistes média (AJM). L’objectif de marge d’exploitation à 20%, initialement fixée à 2011, a été rapprochée d’un an, à 2010, a rappelé le patron de Vivendi, maison-mère de Canal+. Ce taux de rentabilité est celui de BSkyB et a été dépassé par l’américaine HBO, a-t-il rappelé. Pour 2007, Canal+ espère afficher une marge d’exploitation «un peu au-dessus de 7%». Atteindre ces objectifs passe par «une hausse du chiffre d’affaires, des économies sur la gestion, sur la distribution, sur les coûts techniques et sur les contenus», selon Jean-Bernard Levy. Le coût des contenus est d’actuellement de quelque 2 milliards d’euros et ils doivent baisser de 10 à 12%. Ces économies visent principalement le football et les achats aux télévisions américaines (qui vendaient plus cher en France qu’aux autres pays européens en raison de la présence de deux acteurs dans la télévision payante, Canal+ et TPS), a indiqué M. Levy. «Les vendeurs étaient dans une situation d’aubaine», a-t-il souligné.