Carla Bruni-Sarkozy chante «Tu es ma came» en direct sur la BBC

    164

    Carla Bruni-Sarkozy a été «irrésistible» dans son rôle de «tentatrice», a estimé mercredi la presse britannique, au lendemain de la prestation de l’épouse du président français Nicolas Sarkozy qui a chanté en direct dans une émission de la télévision BBC. Jools Holland, l’animateur de l’émission où la première dame est apparue, «bave» devant Carla Bruni, titre le Times. «Mais qui peut lui en vouloir? Carla est irrésistible», estime le quotidien. «Techniquement, ce n’est pas la voix la plus forte mais comme Françoise Hardy et Jane Birkin, le ton de Bruni utilise sa vulnérabilité avec un bel effet», admet le journal. Pour «l’Independent», «Carla a joué la tentatrice au maximum». «Posant sur une chaise de bar, semblant flotter sur «Tu es ma came»», une des chansons de son nouvel album qu’elle a interprétée. Le journal regrette seulement que le morceau n’ait pas été accompagné de sous-titres afin d’en «rendre toute la frivolité gauloise». L’épouse du président français avait dû expliquer le titre du morceau. «Ça parle d’une addiction à l’amour», a-t-elle déclaré. «Etre accroc à quelqu’un de façon toxique et de façon délicieuse». Invitée mardi aux côtés de groupes comme Metallica ou Kings of Leon, elle a répondu à quelques questions personnelles, confiant que son mari n’était ni fan ni critique. «Mais (il est) impliqué dans ma musique parce que je joue toute la nuit et je le dérange au milieu de la nuit», a-t-elle avoué. «Cela ne le met pas en colère, c’est pour lui un monde très différent» du sien, a poursuivi l’ex-mannequin, qui avait charmé les Britanniques lors de la visite d’Etat du couple présidentiel au Royaume-Uni en mars dernier. «Il est très gentil et il écoute tous mes doutes», a-t-elle ajouté dans un anglais fluide. Dans un autre enregistrement, qui sera diffusé dans la version intégrale de l’émission vendredi soir, Carla Bruni-Sarkozy a souligné sa volonté de séparer sa musique de son mariage. «J’ai le monde de mon mari…C’est comme essayer d’être avec lui … sans tout changer de ce que je sais et de ma manière de vivre. Ce n’est pas si difficile, c’est comme jouer dans un film», a-t-elle dit.