Caroline GOT (France Télévisions) : «Nous prendrons le temps nécessaire pour installer nos nouveautés»

639

Caroline GOT, DG déléguée à la stratégie et aux programmes de France Télévisions.

France Télévisions prépare sa rentrée. Sous l’impulsion de la nouvelle présidente, Delphine Ernott, le groupe audiovisuel impulse une nouvelle dynamique. Pour en savoir davanatage, média+ s’est entretenu avec Caroline GOT, DG déléguée à la stratégie et aux programmes de France Télévisions.

media+

France Télévisions s’impose une nouvelle dynamique éditoriale. Comment la définissez-vous ?

Caroline GOT

Nous avons beaucoup insisté sur les identités propres à chacune des chaînes. Nous construisons de nouvelles choses à la fois dans la continuité et la complémentarité des antennes. La partie «création» et «culture» est fortement revendiquée tout comme la place du sport et de l’information avec notamment le lancement de la nouvelle offre d’info multiplateformes. Au niveau national, régional et en outre-mer, toutes les composantes de France Télévisions permettent d’assurer l’ensemble de nos missions auprès de tous les publics. Notre travail a été de clarifier les liens qu’entretiennent les chaînes avec chacun de ses téléspectateurs. Des formules ont été renouvelées et des cases ont été repensées pour dynamiser l’offre.

media+

Espérez-vous récolter les fruits de ces changements dès la rentrée ?

Caroline GOT

À France Télévisions, notre culture est de prendre du temps pour installer des émissions. Contrairement aux chaînes privées, nous sommes moins astreints par le chiffre d’affaires publicitaire. Nous avons des missions de service public que nous devons mener jusqu’au bout. Nous sommes bien conscients que les habitudes des téléspectateurs sont longues à s’installer. C’est pourquoi, on se donne du temps et on reformate les formules pour mieux surprendre le public. Il peut nous arriver d’avoir un certain nombre d’idées inadaptées, mais en les retravaillant, nous parvenons souvent à trouver des solutions. Cela s’est fait avec «Plus Belle la Vie» à l’époque, ou plus récemment avec «La Quotidienne».

media+

Structurellement, les jeunes délaissent le média TV. Comment les fidéliser ?

Caroline GOT

Que les jeunes délaissent la télévision, c’est une idée reçue. En réalité, ils n’ont jamais autant regardé les contenus TV. Certes, ils sont moins adeptes du poste de télévision classique, en linéaire, mais leur profil «early adopters» les mène à regarder des contenus sur tous les supports. Depuis le mois d’avril, nous savons agréger le linéaire et l’ensemble du délinéarisé. Ces chiffres, qui ne sont pas encore communiqués, montrent que les jeunes consomment près de 2 heures de télévision par jour. Ce qui est une durée d’écoute normale. Sur 100 minutes de temps passés devant leurs écrans, les jeunes en consomment 70 minutes devant la TV. Les 315 millions de vidéos vues tous les mois sur Pluzz, les offres transverses et nos 300 chaînes YouTube, positionnent France Télévisions comme le 1er groupe audiovisuel sur le numérique. TF1, M6 et Canal+ sont loin derrière.

media+

Sur quoi est centrée votre politique internationale ? 

Caroline GOT

L’exportation est essentielle. L’animation est à la proue des montages financiers internationaux. Nous avons commencé à retravailler les coproductions internationales. France 3 est à la pointe puisqu’ils se sont lancés dans «The Collection», une série coproduite par MFP, BBC et Amazon. D’autres projets sont en cours de développement. Beaucoup de documentaires se montent aussi à l’international. La nouvelle case «science» sur France 5 sera alimentée non seulement par des achats étrangers mais aussi par quatre propositions françaises. Les producteurs intègrent cette nouvelle donne et cela va nous permettre d’exporter encore plus.