D. BENSOUSSAN (Goldenia Studio): «Les programmes ludo-éducatifs répondent aux attentes des jeunes publics»

737

Fondé en 2009, Goldenia Studio s’est spécialisé dans la production de programmes et contenus ludo-éducatifs. A l’heure où les jeunes ont besoin de s’instruire de chez eux, la société répond donc aux attentes. Entretien avec David BENSOUSSAN, Fondateur de Goldenia Studio.

media+

Plus que jamais, les programmes ludo-éducatifs sont demandés en TV. Comment vous positionnez-vous ?

David BENSOUSSAN

Depuis six ans, Goldenia produit des contenus ludo-éducatifs qui répondent aux attentes des jeunes publics. Nos programmes d’édutainment ont une vocation éducative et/ou pédagogique. En ce sens, Goldenia Studio va chercher les YouTubeurs «vulgarisateurs», connus et moins connus, pour co-créer et incarner des rendez-vous. Ce sont d’excellents passeurs auprès d’un jeune public qu’il faut savoir capter. Nous nous adressons aussi bien aux collégiens, lycéens qu’aux étudiants. Nos programmes sont disponibles à la fois sur les chaînes linéaires comme Science & Vie TV (Mediawan), que sur France.tv Slash ou sur des plateformes comme Lumni, la plateforme éducative de l’audiovisuel public.

media+

Avec le développement de l’offre jeunesse de France Télévisions, y trouvez-vous votre compte ?

David BENSOUSSAN

Nous travaillons avec l’unité «Éducation» de France Télévisions depuis des années, et donc directement avec Lumni. Actuellement disponible sur la plateforme, notre nouveau programme «Histoire de réviser» (20X5’), qui tombe à pic pendant le confinement. Il s’agit d’une série permettant de retracer le programme d’Histoire de seconde. Les vidéos sont incarnées par la YouTubeuse Manon Bril, doctorante en Histoire. De plus, nous avons produit pour Lumni une série autour de la musique : «Les folles inventions musicales» avec PV Nova ou comment la technologie change la manière de jouer et d’écouter la musique. Toujours sur Lumni mais aussi sur franceinfo, le programme «Justin Fox» tord le cou aux Fake News. Dans ce cadre, nous mettons en scène un vidéaste naïf, vivant reclus chez lui, passionné par les informations extraordinaires trouvées sur internet. Il tombe sur des infox, mais son enthousiasme l’amène à creuser ses sujets et à s’auto-débunker.

media+

Comment garantissez-vous la rigueur pédagogique ?

David BENSOUSSAN

Sur chacune de nos séries ludo-éducatives, on s’adjoint les services d’un expert (professeur, scientifique, spécialiste) qui certifie la qualité pédagogique que l’on raconte. Ils garantissent ainsi la précision et le sérieux du contenu. Nous venons par exemple de terminer une série pour Science & Vie TV qui s’appelle «Bestioles avec Dr Nozman». Nous partons à la rencontre de bestioles fascinantes, en compagnie du biologiste Pierre Kerner. Nos programmes sont ludo-éducatifs car on part du principe que si nous faisons que de l’éducatif pur, on risquerait de perdre un public relativement jeune qui ne s’intéresserait pas vraiment à ce que l’on raconte. Apporter de l’humour est une bonne manière de créer des déclics et de donner envie.

media+

Goldenia Studio fait donc la synthèse entre la rigueur d’une production TV et l’innovation des talents du digital ?

David BENSOUSSAN

Exactement ! On utilise les codes YouTube pour créer des programmes qui captent l’attention, divertissent et éduquent. On a toute une génération de vidéastes qui a accès à des outils qui permettent de filmer, monter, faire du graphisme. Certains de ces talents qui méritent d’être mis en avant. On collabore depuis 4 ans avec le «Dr Nozman» alias Germain O’livry, un YouTubeur aux 3,5 millions d’abonnés, à travers plusieurs émissions pour Science et Vie TV. Je milite depuis des années pour que les programmes éducatifs puissent avoir plus de place à la télévision.