Des entretiens d’André Franquin, le créateur de Gaston Lagaffe aujourd’hui décédé, vont être réédités, en plein litige

142

Des entretiens d’André Franquin, le créateur de Gaston Lagaffe aujourd’hui décédé, vont être réédités au moment où un litige empêche la parution de nouvelles aventures du personnage, ont annoncé vendredi dernier les ayants droit du dessinateur. «Et Franquin créa la gaffe», édition entièrement revue d’un ouvrage de 1986, doit paraître aux éditions Glénat ce mercredi 9 novembre 2022. Glénat est un concurrent de l’éditeur historique de Gaston Lagaffe, Dupuis, qui a cherché à relancer la série avec au dessin le Canadien Delaf. L’édition de 1986, réimprimée en 1997 après la mort de Franquin, avait été publiée par un autre éditeur, Distri BD-Schlirf, en collaboration avec Dargaud. Elle est depuis longtemps épuisée. Les ayants droit de cet auteur mythique de la bande-dessinée belge, via la société Franquin SA, se sont mis d’accord avec l’auteur de ces entretiens, l’écrivain et essayiste Numa Sadoul, pour refondre cet ouvrage, qui fera 432 pages. Dupuis avait annoncé en mars dernier la parution en octobre 2022 d’un nouvel album, «Le Retour de Lagaffe», qui n’a pas pu arriver en librairie à la date prévue. Le projet est suspendu à la décision de la justice belge, saisie par la fille de Franquin, Isabelle, qui souhaite faire respecter «sa volonté que Gaston ne lui survive pas sous le crayon d’un autre dessinateur».Les éditions Dupuis clament au contraire être propriétaires, sans restriction, des droits patrimoniaux sur les personnages de Franquin, via le rachat en 2013 de la société Marsu Productions, qui avait acquis ces droits auprès du créateur de Lagaffe en 1992. Le tribunal de Bruxelles doit rendre un arbitrage d’ici à la fin de l’année.