Deutsche Telekom veut se séparer de sa filiale Media and Broadcast

    230

    L’opérateur allemand Deutsche Telekom veut se séparer de sa filiale de diffusion de radio-télévision Media & Broadcast et espère en tirer jusqu’à 1 milliard d’euros, selon des sources proches de l’entreprise citées par l’hebdomadaire WirtschaftWoche à paraître samedi. Parmi les candidats au rachat se trouverait l’opérateur français Télédiffusion de France (TDF) qui a acquis récemment l’opérateur hongrois Antenna Hungaria. «Media & Broadcast fait partie des filiales dont le groupe souhaite se séparer», a réagi un porte-parole de l’entreprise de Bonn (ouest), qui a confirmé qu’un processus était en cours. Mais il n’a pas souhaité faire de commentaire sur des acheteurs potentiels ou sur le prix avancé. D’autres candidats sont intéressés par l’opérateur allemand, selon le magazine. Il s’agit de la banque australienne Macquarie et du fonds d’investissement britannique 3i. Macquarie a dépensé en avril 2,5 milliards de livres (3,7 milliards d’euros) pour acquérir National Grid Wireless, un réseau de diffusion hertzien du Royaume-Uni qui retransmet entre autres la BBC, et que convoitait également 3i. Media & Broadcast s’occupe de la diffusion en Allemagne des chaînes publiques ARD et ZDF, ainsi que de la première chaîne privée RTL et de la chaîne Sat1.