Droits TV – Thiriez reçu par Nicolas Sarkozy

    209

    Le président de la LFP Frédéric Thiriez a été reçu vendredi par le président de la République Nicolas Sarkozy afin d’évoquer «la situation économique du football professionnel» ainsi que «les enjeux financiers et sportifs» de la négociation des droits TV de la Ligue 1. Selon le communiqué de la LFP, le chef de l’Etat «s’est montré très sensible aux préoccupations du président de la Ligue». La LFP doit lancer en novembre l’appel d’offres pour les droits télévisés de la Ligue 1 pour la période 2008-2011 mais la Ligue et Canal+, diffuseur exclusif du Championnat, sont engagés depuis plusieurs mois dans une passe d’armes à ce sujet. Les dirigeants de la chaîne cryptée, qui paye 600 millions d’euros par an pour s’assurer l’exclusivité sur la période 2005-2008, ont ainsi multiplié les déclarations visant à tirer à la baisse le prix de la Ligue 1. «On ne critique pas le produit de la L1. On regrette que le Championnat ne soit pas aussi bon que les autres championnats étrangers. (600 millions) C’est un chiffre très, très élevé (…). C’était effectivement un maximum lié à la situation de l’époque (concurrence entre les bouquets CanalSat et TPS, qui ont fusionné depuis)», avait affirmé le président de Canal+ Bertrand Méheut lors de la conférence de presse de rentrée de la chaîne cryptée, fin août. «On me dit «Quelle est la valeur du championnat ?». Je retourne la question: «Quelle est la valeur de Canal+ sans le football». Elle est nulle. Elle est nulle (deux fois, ndlr). On a vu ce qui s’est passé en Allemagne où le Canal Plus allemand (Premiere) a perdu les droits du championnat. Le lendemain, sa valeur boursière chutait de 45%. Donc, Canal+ a besoin de la Ligue 1, lui avait répondu M. Thiriez lors de l’émission France 2 foot, le 2 septembre.