E. BRAWER (Playeur) : «Notre objectif est d’amplifier notre empreinte sur le marché français»

665

Playeur, la nouvelle plateforme américaine d’abonnement dédiée à la vidéo, a été officiellement lancée hier à Cannes. Elle se présente comme une alternative de monétisation à YouTube, en offrant aux créateurs une véritable liberté éditoriale et le pouvoir de fixer leurs propres tarifs d’abonnement. Nous avons eu le plaisir de discuter avec son co-fondateur, Edward BRAWER.

Qu’est-ce qui a inspiré la mise en place de Playeur, compte tenu de la multitude de plateformes vidéo déjà disponibles ?

Notre ambition avec Playeur est de transformer la dynamique économique actuelle des plateformes vidéo. Nous sommes la seule plateforme qui permet aux créateurs de conserver une part majeure des revenus issus de leurs contenus tout en leur accordant une liberté d’expression étendue. Cela crée un environnement propice à l’innovation et à l’indépendance économique pour nos créateurs.

Quelles sont les spécificités de Playeur ?

Outre la liberté d’expression, Playeur se distingue par sa politique de tarification flexible. Nos créateurs ont la liberté de fixer leurs propres tarifs d’abonnement, ce qui leur offre une plus grande autonomie financière. De plus, nous avons conçu Playeur pour être extrêmement convivial, en simplifiant l’expérience utilisateur depuis l’inscription jusqu’à la monétisation d’une vidéo.

Pourquoi le lancement officiel de Playeur a-t-il eu lieu à Cannes ?

Le Festival International du Film de Cannes est le carrefour mondial du cinéma, un lieu où le septième art est célébré dans toute sa diversité. C’était donc l’endroit idéal pour dévoiler Playeur, une plateforme qui vise à transcender les frontières et à offrir une palette de contenus aussi large et diversifiée que possible. Playeur se positionne comme une plateforme ouverte et inclusive, prête à diffuser une multitude de formats : longs-métrages, séries, documentaires, et bien plus encore. Nous défions les limites du politiquement correct et aspirons à donner une tribune à tous les créateurs du cinéma, y compris à ceux dont les œuvres n’ont pas eu la chance de bénéficier de subventions ou ont été marginalisées par le système.

Comment Playeur compte-t-il conquérir le marché français ?

Nous sommes très confiants quant à notre entrée sur le marché français. Les essais préliminaires de Playeur ont rencontré un vif succès, dépassant nos attentes : le film «Le Monde d’après» de Laurent Firode, proposé en exclusivité VOD, tout comme la chaîne «Les Incorrectibles+». Nous sommes d’ailleurs ravis que Eric Morillot, le créateur de cette chaîne, nous accompagne pour le lancement de Playeur en France.

Quelle est votre stratégie de recrutement des influenceurs sur Playeur ?

Playeur est ouvert à tous les profils et opinions. Les créateurs peuvent nous approcher, ou nous pouvons les contacter directement. Nous validons préalablement chaque créateur pour garantir la crédibilité de notre plateforme. Une fois accepté sur Playeur, le créateur peut s’exprimer librement et profiter de notre modèle de revenus attractif, sans craindre aucune forme de censure.

Comment se positionne Playeur face aux critiques sur la censure pratiquée par les géants de la tech ?

Notre réponse à la censure est simple : Playeur prône une liberté d’expression totale dans le respect des lois en vigueur dans chaque pays. Nous croyons fermement que l’échange d’idées est essentiel pour une société saine et équilibrée. Face à la censure croissante sur d’autres plateformes, Playeur se veut être un espace de dialogue et d’expression ouvert à tous.

Quelles sont les perspectives d’avenir pour Playeur en France ?

Nous avons une vision optimiste pour l’avenir de Playeur. Notre objectif est d’amplifier notre empreinte sur le marché français et de diversifier notre gamme de contenus, tout en restant fidèles à notre engagement envers la liberté d’expression et l’autonomie financière des créateurs. Nous sommes actuellement en discussions avec plusieurs personnalités influentes du monde des médias et de l’industrie créative qui partagent notre vision face à la censure sur d’autres plateformes. Notre ambition est de construire une plateforme où la créativité et la liberté d’expression sont non seulement respectées, mais également récompensées.