E. CHAIN (Elephant) : « Les chaînes de télévision ont démontré leur utilité de lien social »

209

MEDIA +

Ce mardi 12 mai en direct sur France 2, émission spéciale «Les pouvoirs extraordinaires du corps humain» (Elephant/17 Juin Media/Kiosco.TV). Comment l’avez-vous préparée ?

Emmanuel CHAIN

Depuis quelques années, nous avons la chance de produire pour France 2 «Les pouvoirs extraordinaires du corps humain», un magazine récurrent et événementiel porté par Michel Cymès et Adriana Karembeu. Quand la crise du coronavirus a débuté il y a plus de 2 mois, nous avions proposé de manière très réactive à France Télévisions, une émission spéciale permettant de répondre, en direct, à toutes les questions que les téléspectateurs se posaient sur le virus. C’était le 3 mars. Nous réitérons l’expérience ce mardi 12 mai, au lendemain du déconfinement, avec une nouvelle émission spéciale qui répondra à toutes les questions que les Français se posent. L’occasion de mettre en perspective ce qui a changé depuis 3 mois. Nous marions ainsi la pédagogie de notre magazine avec une forte promesse d’actualité.

MEDIA +

Comment Elephant s’est-elle réorganisée pendant la crise du Covid-19 ?

Emmanuel CHAIN

La première adaptation a été de mettre un maximum de nos collaborateurs en télétravail afin d’assurer leur sécurité. En revanche, la fabrication d’un reportage ou d’un magazine nécessite une présence sur le terrain. On s’est donc adapté pour permettre à toutes les équipes de travailler dans des conditions de sécurité totale (masques, gels, gants). L’adaptation la plus remarquable a été de répondre à une demande de TF1 pour proposer, en plus du magazine hebdomadaire «Sept à huit», une quotidienne de 40’ diffusée pendant 3 semaines chaque soit à 19h00. Chaque jour, nous pilotions 60 personnes : 30 sur le terrain, 10 dans nos locaux, et 20 en télétravail. Non seulement, c’était un défi de production mais aussi un défi éditorial pour raconter la France à l’heure du coronavirus.

MEDIA +

Pourquoi la quotidienne de «Sept à huit» n’a-t-elle pas rencontré le succès escompté ?

Emmanuel CHAIN

Les retours qualitatifs étaient très bons. On réunissait en moyenne 2,5 millions de téléspectateurs. TF1 était d’ailleurs la seule grande chaîne, qui à 19h00, a changé son rendez-vous habituel pour proposer un magazine d’information. Rappelons que l’Access Prime Time est une case de rendez-vous. Chaque changement est donc un risque pour l’audience. On a répondu à une demande audacieuse et nous avons proposé un programme exigeant.

MEDIA +

La crise sanitaire a-t-elle suspendu certaines de vos productions ?

Emmanuel CHAIN

Juste au moment où la France s’est confinée, nous étions en train de livrer une soixantaine d’épisodes du magazine quotidien «Invitation au Voyage» (38’) pour Arte. Les équipes d’Elephant ont relevé un défi pour terminer la post-production dans les temps. Pour cela, nous avons mis en place des outils dématérialisés pour que les équipes travaillent de chez elles. Les tournages à l’étranger de ce magazine ont été décalés. C’est aussi le cas pour nos documentaires et deux séries de fiction TV (pour TF1 et France 3) qui s’apprêtaient à être tournées et ont dû être stoppées.

MEDIA +

Quel impact la crise peut-elle avoir sur le secteur de la production ?

Emmanuel CHAIN

C’est une période temporairement difficile car beaucoup de productions, notamment en fiction ou dans les flux, ont été stoppées ou décalées, ce qui pose des problèmes financiers pour certaines structures. A plus long terme, nous aurons une situation paradoxale, avec une forte demande de programmes de la part des chaînes de télévision, qui ont démontré leur utilité de lien social, accompagnée d’une pression sur les prix car elles ont beaucoup souffert et risquent de souffrir d’une baisse des recettes publicitaires. A côté de cela, les plateformes de SVOD sont les grandes gagnantes de la crise car elles ont gagné énormément d’abonnés sans aucune dépense marketing. Elles vont devoir investir et représenteront un relai de croissance important pour le secteur de la production. 

LES DIRIGEANTS

Emmanuel Chain

Co-dirigeants

Thierry Bizot

Co-dirigeants

COORDONNEES

5 rue de Milan

75009 Paris

DATE DE CREATION

1999

PRODUCTIONS

«Sept à huit», «Le Monde Jamy», «La stagiaire», «Peur sur le lac»,…