Emission d’Audrey Pulvar suspendue: Aubry (PS) «consternée et choquée»

    96

    La 1ère secrétaire du PS, Martine Aubry, s’est déclarée mercredi «consternée et choquée» par la suspension de l’émission de la journaliste Audrey Pulvar sur i-TELE, en raison de sa relation avec le député Arnaud Montebourg, candidat aux primaires du PS pour la présidentielle.
    «Je suis consternée et choquée», a déclaré Mme Aubry à la presse, en marge du congrès des maires de France.Elle a rappelé avoir «réagi de la même manière» lorsque la nomination de Christine Ockrent comme directrice générale déléguée à France 24 avait été contestée, son compagnon Bernard Kouchner étant alors ministre des Affaires étrangères. «Audrey Pulvar est la compagne d’une personnalité du PS qui est candidate aux primaires. Pour l’instant nous ne sommes pas au gouvernement, je ne comprends pas bien» son éviction, a ajouté la maire de Lille. Selon elle, il y a «peut-être un petit côté machiste» à considérer «que les femmes journalistes sont influencées par leurs hommes», mais «ça, c’était le siècle dernier». Reconnaissant que «présenter un JT alors que le Premier ministre est votre mari» peut rendre «difficile de remplir votre mission», elle a plaidé en faveur d’«une charte morale et éthique».
    «Ça serait mieux si on était dans une société où les hommes politiques et les journalistes s’appliquaient des règles d’éthique et de moralité», a estimé Mme Aubry. La direction de la chaîne i-TELE (groupe Canal+) a annoncé lundi la suspension de l’émission d’Audrey Pulvar «en raison de la déclaration de candidature d’Arnaud Montebourg «à la présidence de la République en 2012» et de ce fait, dès à présent aux primaires du PS». Mardi, l’ex-candidate socialiste à la présidentielle, Ségolène Royal, s’était également déclarée «particulièrement choquée de la façon dont» la journaliste avait «été débarquée».