En proie à la sinistrose, les journalistes cherchent à s’organiser

    138

    Les journalistes, précarisés et en plein doute sur leur légitimité, réfléchissent de plus en plus à se regrouper et à s’organiser pour faire face à la crise économique et identitaire que traverse leur profession. Pour la première fois, plusieurs centaines d’entre eux se sont retrouvés mercredi à Lille pour réfléchir à l’évolution de leur métier et de leurs pratiques, à l’occasion des Assises internationales du journalisme. «Au moment, où on dénonce la toute puissance des médias, les journalistes apparaissent fragilisés. Il y a du +blues+ dans nos têtes», a constaté Jérôme Bouvier, organisateur de la manifestation et président de Journalisme et Citoyenneté, à l’ouverture des assises.