Entretien avec Claude LACAZE, Directeur général adjoint Endemol France

465

MEDIA +
Endemol a lancé fin août Endemol Studios, un studio indépendant pour le tournage de fictions, installé à Los Angeles. Qu’est-ce que ce studio apportera concrètement aux productions d’Endemol France ?
Claude LACAZE
Le lancement de ce studio vient corroborer et appuyer la stratégie de diversification initiée depuis 4 ans par Virginie Calmes, P.-D.G. d’Endemol France. Nous pourrons ainsi nous appuyer sur des moyens internationaux puissants. En fiction, nous poursuivons notre croissance à travers notre filiale Endemol Fiction créée en 2007 et dirigée par Nora Melhli. Nous venons de  terminer les tournages de deux films unitaires pour des diffuseurs historiques. Plusieurs autres tournages sont prévus dès début 2012 : «La Main Rouge» écrit par Nathalie Hertzberg pour Arte, «Kanak, l’histoire oubliée» écrit par B. Espinas et D. Lacoste pour France 2, «100 Pages Blanches» comédie écrite par L. Jaoui, O. Gorce et S. Camperon pour France 2. Nous avons également deux pilotes de série de 2X52’ pour TF1.
MEDIA +
Quel regard portez-vous sur les succès de «Secret Story» et «Money Drop»?
Claude LACAZE
Nous avons passé un excellent été avec «Secret Story 5» qui a battu tous les records. Concernant le succès estival de «Money Drop», c’est un format qui s’est imposé en quelques mois dans plus de 20 pays et il est fort à parier que ce programme devienne une des nouvelles marques de jeu récurrente de TF1.
MEDIA +
Endemol France travaille-t-il sur des «Talent Show» musicaux ?
Claude LACAZE
La réflexion sur les «Talent Show» musicaux doit s’inscrire dans une réflexion globale. Or, il est difficile de créer en France de nouveaux rendez-vous autour des variétés qui connaissent une véritable crise depuis de nombreuses années. Deux stratégies sont possibles : 1) lancer de nouvelles marques avec le risque qu’elles ne rencontrent pas leur public, 2) faire revenir des marques fortes. Concernant le retour de la «Star Academy», le débat reste entier.
MEDIA +
ITV pourrait s’allier à l’italien Mediaset pour l’aider à racheter Endemol. Qu’en pensez-vous ?
Claude LACAZE
Il faut faire la part des choses entre les rumeurs et les réelles informations. Il y a eu une mini-agitation sur les potentiels nouveaux entrants au capital d’Endemol Monde, ce qui prouve la bonne santé financière du groupe. Le rééquilibrage de l’actionnariat d’Endemol Monde n’aura pas d’incidence sur Endemol France.
MEDIA +
En plein MIPCOM, quels sont les formats à la mode ?
Claude LACAZE
Sur le marché international, il y a de nouvelles écritures comme le «factual reality» ou le «scripted reality» qui sont intéressantes. Ce sont de nouvelles écritures sur lesquelles nous travaillons activement. Durant le MIP, nous aurons l’occasion de mettre de nouveaux formats en avant comme «The Block» qui a créé l’évènement cet été dans sa version australienne, ou encore de nouveaux jeux et Prime de divertissement à venir.
MEDIA +
Sur quoi travaillez-vous actuellement ?
Claude LACAZE
Nous travaillons sur tous les genres de programmes et pour l’ensemble des diffuseurs et des supports. Nous avons produit avec succès un nouveau jeu hebdomadaire pour France 3, «Personne n’y avait pensé». France Télévisions reste une priorité dans notre stratégie de diversification. Tout comme la TNT qui est un marché sur lequel nous avons toujours misé. Nous travaillons d’ailleurs sur un gros projet événementiel pour 2012.