Entretien avec Florence HARTMANN, Analyste au sein du Département de l’Information de l’Observatoire européen de l’audiovisuel

427

media+
Le marché européen de la télévision numérique est en pleine croissance avec plus de 400 chaînes HD disponibles à la fin de l’année 2010. Comment expliquez-vous ce dynamisme ?
Florence HARTMANN
Avec plus de 400 chaînes HD opérationnelles dans l’Union Européenne (UE) en décembre 2010, le marché européen de la télévision numérique poursuit sa croissance. Un retour à la hausse qui s’explique notamment par les bons résultats financiers générés par les entreprises du secteur de la télévision.
media+
Fin 2010, plus de 9.800 chaînes de télévision sont établies en Europe (dont 7.600 dans l’UE). Quels sont les pays les plus actifs en termes de création de chaînes ?
Florence HARTMANN
Parmi les pays les plus actifs en termes de création de chaînes, le Royaume-Uni arrive largement en tête avec 1.222 chaînes de télévision recensées à la fin de l’année 2010. Arrive en deuxième position l’Espagne (1.180), puis l’Italie (1.059), la Hongrie (558), la France (550) et les Pays-Bas (421). La plupart de ces pays disposent de nombreuses chaînes régionales et locales.
media+
A quel genre principalement appartiennent les nouvelles chaînes lancées en Europe ?
Florence HARTMANN
Le genre dominant parmi la création de nouvelles chaînes s’avère être le sport, avec 47 nouvelles antennes. Arrivent ensuite les chaînes pornographiques (32 nouvelles antennes), de divertissement (26), les simulcast HD d’antennes déjà existantes (25), les chaînes documentaires (19) puis les chaînes consacrées au Bien-Être (16). Parallèlement à ces lancements, on déplore toutefois l’arrêt de 118 chaînes en 2010.
media+
La numérisation des foyers européens est-elle effective en 2011 ?
Florence HARTMANN
Le déploiement de la TNT, la numérisation des plates-formes traditionnelles de distribution multi-chaînes ou l’essor dans quelques pays européens de l’IPTV représentent les moteurs de cette numérisation qui continue de progresser sans pour autant être totalement effective. Fin 2009, 56,1% des foyers européens étaient numérisés (contre 45,3% un an plus tôt). Depuis, l’Espagne a basculé au tout numérique et la France achèvera le processus fin novembre. Cependant, le Portugal, la Roumanie ou encore l’Irlande sont des pays ayant pris du retard sur la numérisation des réseaux terrestres.