Entretien avec Julien ROSANVALLON, Directeur du Département Télévision à Médiamétrie

353

 

média+

La durée d’écoute de la télévision a augmenté de 15’ par jour et par personne en un an. A quoi attribuez-vous cette hausse significative ?

Julien ROSANVALLON

Il existe trois principaux facteurs qui expliquent la hausse de la consommation du média télévisé. D’une part, l’actualité générale et sportive a été particulièrement riche, elle a donc contribué à l’augmentation de la durée d’écoute. D’autre part, la météo joue traditionnellement un rôle important. En cas de météo maussade, les téléspectateurs en profitent pour regarder la télévision, ça a été le cas cet été. Enfin, nous mesurons depuis 2011 la consommation en différé de la télévision. La prise en compte de cette consommation a renforcé la progression du temps passé devant la télévision.

média+

Quels enseignements doit-on retenir sur la mesure du différé ? Quels sont les programmes les plus consommés ? Par qui ? Et quand ? 

Julien ROSANVALLON

Sur une durée totale d’écoute de 3h47 par jour et par personne, le visionnage de programmes de télévision en différé a représenté en 2011, 3’39’’ par jour en moyenne. En nous intéressant spécifiquement à la population qui consomme le différé quotidiennement (7,7% des Français), leur consommation s’élève à environ 64’ par jour. La télévision différée est essentiellement consommée après 21h00, et la fiction est le genre le plus regardé. Les individus les plus friands de cette consommation différée sont les  35-49 ans CSP+.

média+

Entre la TV et l’Internet, quelles différences observez-vous dans leur rapport à l’actualité ?

Julien ROSANVALLON

La TV et l’Internet sont deux médias très réactifs à l’actualité. Nous constatons néanmoins des disparités. Le web peut-être en effet un média extrêmement mobile. Quant à la télévision, elle demeure très fédératrice notamment sur des événements particulièrement marquants comme Fukushima. La télévision dispose d’une dimension beaucoup plus fédératrice que le web.

média+

Les piliers d’audience de la TV sont-ils identiques d’une année sur l’autre ?

Julien ROSANVALLON

Oui, globalement. Les piliers d’audience de la télévision sont relativement stables. La consommation de l’actualité s’est démultipliée depuis quelques années avec l’arrivée des chaînes d’information en continu mais les fictions, le sport et les films tirent les audiences vers le haut. Au total, 356 programmes auront dépassé les 7 millions de téléspectateurs en 2011.