F. FAYARD (Banijay Productions) : «Nos séries-realité doivent suivre l’air du temps et les préoccupations des jeunes».

79

Focus sur les actualités, projets et développements de Banijay Productions, structure qui s’est spécialisée au fil du temps dans les séries-réalité et les séries du réel. Entretien avec Florence FAYARD, Directrice générale de Banijay Productions.

MEDIA +

«Les Apprentis Aventuriers» ont fait leur retour en quotidienne sur W9 à 18h50. Pourquoi le format revient-il après 2 ans d’absence ?

Florence FAYARD

En raison de la situation pandémique ! Nous avions dû interrompre le tournage en Thaïlande  – au bout d’un jour et demi – à cause du premier confinement il y a 2 ans. On a donc attendu que les conditions de sécurité soient optimum pour que nous puissions y retourner entre mars et mi-avril 2022.

MEDIA +

Comment s’organise-t-on à l’autre bout du monde ?

Florence FAYARD

Nous tournons dans le Sud-Est de la Thaïlande avec une société de production locale. Une partie de notre équipe de construction de jeux est thaïlandaise. C’est toujours enrichissant de mélanger les cultures et les savoir-faire.

MEDIA +

«Les Apprentis Aventuriers» est un mélange de série-réalité et de jeu d’aventures. L’aviez-vous pensé ainsi ?

Florence FAYARD

Absolument ! La partie «aventure» porte à la fois la mécanique et le cadre dans lequel les candidats évoluent. En revanche, comme nous avions besoin d’être en quotidienne, il fallait raconter des choses qui ne soient pas que des histoires de stratégie. Voilà pourquoi en créant ce programme, nous mélangeons les codes «aventure» et «série-réalité». Les candidats sont des anti-aventuriers au départ. C’est ce côté «hors de leur zone de confort» qui créé la force de ce «comedy adventure show». Le format est vendu à l’étranger depuis très peu de temps. Quatre pays vont l’adapter prochainement.

MEDIA +

La série-réalité a vécu son âge d’or il y a quelques années. Comment percevez-vous l’évolution du genre ?

Florence FAYARD

J’entends beaucoup parler de la fin de la série-réalité en France. Je m’inscris en faux. Cela fait 20 ans qu’on l’annonce et force est de constater qu’il n’y en a jamais eu autant. Depuis 2 ans, les audiences du genre ont été boostées par la conjoncture (confinements, couvre-feux). On revient maintenant à une consommation plus classique. Les scores des «Marseillais» montrent que l’appétence du programme est toujours aussi forte. Malgré une audience veille en légère baisse, les scores sur le digital restent spectaculaires. Les modes de consommation évoluent. N’oublions pas aussi la conjoncture liée à l’actualité (guerre en Ukraine, élection présidentielle) qui a poussé le public à consommer de l’information, ce qui joue en faveur de certaines émissions concurrentes sur la case du 20 heures.

MEDIA +

Comment faire évoluer les codes ?

Florence FAYARD

En cherchant des modifications sur le fond comme sur la forme. Il faut rester en éveil et en renouvellement permanent. Sur «Les Marseillais», nous voulons proposer des enjeux différents et mettre les candidats dans des situations nouvelles et surprenantes. Certains participants arrivent aussi au bout d’un cycle. Nos programmes doivent suivre l’air du temps et les préoccupations des jeunes. Cela doit se refléter dans les enjeux du programme. Nous ajustons les curseurs et les profils des candidats. De belles surprises arrivent bientôt sur W9.

MEDIA +

Quels sont les nouveaux divertissements en préparation?

Florence FAYARD

Nous développons de nouvelles séries du réel basées sur le storytelling et le casting. Prime Video a mis en ligne il y a quelques mois «Nabilla, sans filtre». C’est un bon exemple de ce que nous savons faire. A côté de cela, nous préparrons des programmes de télé-réalité plus événementiels à l’image de «Temptation Island», mais aussi des divertissements de plateau.

MEDIA +

Quel avenir pour «Une saison au Zoo» ?

Florence FAYARD

France 4 continue de rediffuser le programme même si «Une saison au Zoo» ne se poursuit pas sur France Télévisions. Le programme va faire l’objet dans quelques semaines d’une nouvelle saison produite pour YouTube. Le programme revient le 24 mai sur Youtube et YoutubeKids.

LES DIRIGEANTS

F. de Brugada

CEO

F. Fayard

DG

COORDONNEES

257 Avenue le Jour 

Se Lève

Boulogne-Billancourt

DATE DE CREATION

2008

PRODUCTIONS

«Les Marseillais» ; «Les Apprentis Aventuriers», «Une saison au zoo», …