F. FOUGEA (Boréales) : ««Le plus bel ami de l’homme» (F2) a nécessité 2 ans de recherches et d’écriture»

268

MEDIA +

Jeudi 3 janvier, France 2 propose un Prime Time événement, «Le Plus Bel Ami de l’Homme» (90’), un voyage au cœur des plus belles relations entre les hommes et les chiens. Quels moyens avez-vous mis en œuvre ?

Frédéric FOUGEA

«Le Plus Bel Ami de l’Homme» est une idée originale développée avec France 2, et coproduite avec nos partenaires japonais, allemands et américains. Du loup au chien, de la bête sauvage au compagnon le plus loyal, du prédateur au frère de cœur, nous allons parcourir le monde pour vivre la plus belle des histoires d’amitié. Nous sommes sur un budget de 2,5M€. 50% du financement provient de la France et 50% de l’étranger. A l’international, le film circule bien en fonction des accords. Nous avons d’ailleurs un output deal avec BBC Studios en matière de distribution. Sur cette production, il nous a fallu deux ans de recherche et d’écriture, 8 coréalisateurs, 1 an de tournage dans plus de 15 pays, dont la France, la Grande-Bretagne, le Canada, le Kenya, le Cambodge, la Mongolie, la Hongrie, l’Inde, etc. L’idée est de se regrouper autour d’un divertissement familial en apprenant des choses. Nous ne sommes pas dans la violence, mais dans la connaissance, le spectacle et l’émotion. C’est transgénérationnel.

MEDIA +

Vos tournages sont-ils intégralement captés en 4K ?

Frédéric FOUGEA

Oui, depuis déjà 5 à 6 ans. Aujourd’hui, tout le monde tourne en 4K. En revanche, tout le monde ne post-produit pas dans cette résolution. Il y a encore peu de diffuseurs 4K dans le monde, à part les Japonais, les Coréens et quelques plateformes.

MEDIA +

Boréales produit des documentaires qui nécessitent des moyens de captation imposants. Comment êtes-vous devenu le spécialiste de ces coproductions internationales?

Frédéric FOUGEA

C’est devenu notre cœur de métier. Le point de départ remonte à l’année 1991. A cette époque, je réalise un documentaire de 26’, «Il danse pour ses cormorans», qui se vend dans le monde entier. En quelques mois, le film reçoit tous les prix que l’on peut imaginer dont des «Emmy Award». Cela m’a permis de constituer rapidement un réseau international. Les documentaires événements sont ensuite arrivés en Prime Time dans les années 2000 avec «Walking with Dinosaurs» pour BBC. J’ai travaillé ensuite sur «L’Odyssée de l’Espèce» comme auteur, puis «Homo sapiens» en 2005 et «Le Sacre de l’homme» en 2007. C’est à ce moment que la brèche s’ouvre sur les grands documentaires.

MEDIA +

Que devient «Le Messager» sur France 3 ?

Frédéric FOUGEA

«Le Messager» continue sous une autre forme. La version avec Muriel Robin et Chanee a été arrêtée. Nous poursuivons avec un nouveau nom, «Nature à vif», une véritable enquête d’investigation. 2 à 3 épisodes sont prévus chaque année.

MEDIA +

D’autres projets en développement ?

Frédéric FOUGEA

Je termine actuellement «Le Plus Beau Pays du Monde 3» pour France 2. Nous suivons une meute de loups qui part de l’Italie et qui traverse les Alpes, d’Est en Ouest. Il y a une version diffusée à Noël pour la BBC qui s’appelle «Snow Wolf, a Winter’s Tale» et qui a été pensée comme un conte.

MEDIA +

Et la fiction ?

Frédéric FOUGEA

On y travaille actuellement, notamment sur un gros projet en rapport à la nature, pour une plateforme SVOD.

 

LES DIRIGEANTS

Frédéric FOUGEA

Gérant, producteur, auteur

COORDONNEES

134 av. de Villiers 75017 Paris

DATE DE CREATION

1987

PRODUCTIONS

«Le Plus Belle Ami de l’Homme» (F2) ; «La Plus Ville de France» (M6)