F. LOPEZ (Adenium TV France) : « Il a suffi d’un seul rendez-vous avec France Télévisions pour lancer le documentaire « Comme les autres » »

240

MEDIA +

Diffusion ce mardi 5 mai en Prime Time sur France 2 de «Comme les autres», une nouvelle production Adenium TV. Quelle est l’origine du projet?

Frédéric LOPEZ

Par le passé, il m’est déjà arrivé de mettre 4 ou 7 ans pour vendre un concept à la télévision. Mais quand je suis allé présenter «Comme les autres» à France Télévisions, il a suffi d’un seul rendez-vous pour que le projet soit acté. On nous a fait confiance sur la base du pitch suivant : 5 personnes valides et 5 personnes en fauteuil, de tous âges et de tous horizons, partent une semaine en Corse, sous la houlette du champion paralympique Mickaël Jérémiasz et de son association «Comme les autres». Pour moi, c’est le meilleur ambassadeur sur le thème du handicap, et même au-delà, sur les accidents de la vie. 

MEDIA +

Comment en êtes-vous arrivé à ce concept pour le moins original ?

Frédéric LOPEZ

Un jour, Mickaël Jérémiasz me propose de participer à l’un des nombreux séjours sportifs qu’il organise dans l’année. Et, comme j’ai l’habitude de filmer ce qui m’arrive, je sentais que ce serait une faute professionnelle d’y aller sans caméra. La difficulté était toutefois de rester un participant comme les autres, parmi les dix autres personnes.

MEDIA +

Aucun participant ne se connait. Est-ce exact?

Frédéric LOPEZ

Exact ! Et tous ignorent ce qu’ils vont vivre. On a donc partagé la vie du quotidien, les sensations fortes de sports au grand air et chacun, à son rythme. Nous nous sommes ouverts aux autres et à nous-mêmes.

MEDIA +

Quelle difficulté avez-vous rencontrée sur cette production ?

Frédéric LOPEZ

Dans la mesure où je voulais être l’un des participants, j’ai délégué la production de «Comme les autres», et les rendez-vous avec la chaîne, à mon équipe. Je ne voulais rien savoir. La seule chose que je savais, c’était que ça se passait en Corse et que j’allais pratiquer des sports extrêmes. Le plus étrange fut lorsque j’ai fait connaissance avec les autres, à l’aéroport. D’habitude, c’est moi qui crée la surprise. J’étais donc très «control freak». J’aime bien savoir où je vais dans la vie.

MEDIA +

Le dispositif de production a-t-il été adapté ?

Frédéric LOPEZ

Bien entendu ! 4 caméras et 3 ingénieurs du son. Et puis, quand on raconte une histoire à la télévision avec 12 «personnages» à suivre, c’est loin d’être facile. Contre toute attente, on est très fiers du résultat. On revient à l’essence même du documentaire, à savoir l’échange. C’est à la fois profond et léger. On se laisse porter. Il y a des histoires riches à travers des personnes qui s’aventurent dans une expérience commune. On capte des moments de vie.

MEDIA +

Un mot du prochain «Rendez-vous en terre inconnue» ?

Frédéric LOPEZ

Pour le 25ème «Rendez-vous en terre inconnue», c’est l’humoriste Nawell Madani qui a accepté de s’envoler, les yeux bandés, aux côtés de Raphaël de Casabianca. Et c’est seulement en plein vol qu’elle découvre sa destination : la Mongolie en plein hiver. (Diffusion prévue le 26 mai en Prime Time sur France 2, ndlr).

MEDIA +

L’animation de cette émission vous manque-t-elle ?

Frédéric LOPEZ

Ce n’est pas comme ça que je l’envisage. En tant que producteur, je m’investis davantage dans la préparation et la post-production. Je suis très heureux d’avoir passé la main à Raphaël de Casabianca. Le public l’a adopté rapidement.

LES DIRIGEANTS

Frédéric Lopez

Producteur

COORDONNEES

14-16 Boulevard Poissonnière

75009 Paris

DATE DE CREATION

2011

PRODUCTIONS

Rendez-vous en Terre Inconnue» (F2) ; «Nos Terres Inconnues» (F2); …