F. MORGANT (Deauville Green Awards) : «Cette année nous voulons redoubler nos efforts pour faire entendre la voix des jeunes»

250

La 11ème édition des Deauville Green Awards se tiendra les 15 et 16 juin 2022 dans une version hybride. L’occasion pour média+ d’évoquer le programme et l’organisation de cet événement avec François MORGANT, Président des Deauville Green Awards.

media+

Quelle forme prendra la 11ème édition des Deauville Green Awards ?

François MORGANT

La 11ème édition se déroulera en présentiel, du 15 au 16 juin 2022, dans le magnifique décor des Franciscaines, le nouveau centre culturel de Deauville, et, pour tous ceux qui n’auraient pas la chance de venir, en distanciel. Ce sera une édition hybride. Les films peuvent être inscrits dans une ou plusieurs des 15 catégories des trois compétitions : documentaires, films d’information et messages courts. Ces projets seront ensuite visionnés par un jury de cinquante professionnels. Les gagnants recevront des trophées Argent pour les finalistes, des trophées Or pour les meilleurs de chaque catégorie, et trois Grands Prix seront attribués aux trois vainqueurs des compétitions.

media+

Quels sont les moments forts à venir avant le festival ?

François MORGANT

Le premier temps fort à ne pas rater est bien entendu notre appel à films qui court désormais jusqu’au 29 avril prochain. L’occasion unique de valoriser son film devant un parterre international de professionnels de l’audiovisuel et devant la presse. Puis, courant mai, ce sera le moment de se projeter dans la très belle programmation du festival. D’abord en découvrant fin mai la sélection officielle des Deauville Green Awards, mais aussi en s’accréditant pour venir profiter de ces belles rencontres. Enfin, les porteurs de projets de films en développement ne devraient pas rater les séances de pitch #Film4Change (les candidatures sont ouvertes jusqu’au 25 mai).

media+

Que représente le programme jeunes créateurs ?

François MORGANT

Depuis quelques années déjà, nous travaillons dur en équipe pour soutenir la jeune génération de créateurs engagés, et leur ouvrir les portes du festival pour rencontrer et influencer diffuseurs, producteurs et réalisateurs plus installés. Nous avons donc créé il y a 5 ans déjà un premier concours à échelle locale : #FilmeTaPlanète dédié aux jeunes normands de 15 à 25 ans pour les inciter à partager leurs inquiétudes et aspirations environnementales. Nous en sommes venus à la conclusion qu’une compétition internationale était nécessaire pour braquer les projecteurs sur toutes les belles créations inspirantes à travers le monde. Nous avons donc lancé en 2020 la compétition gratuite des Young Creative Awards pour les cinéastes de moins de 30 ans militant pour l’écologie. Fort d’un jury prestigieux d’activistes, youtubeurs et influenceurs, le concours a eu un grand succès l’an passé : plus de 500 films inscrits à travers le monde et un palmarès de films émouvants. Cette année, nous voulons donc redoubler d’efforts pour faire entendre la voix des jeunes : en relançant d’une part la compétition et en l’accompagnant d’autre part d’une conférence leur étant dédiée, sur l’événement et en live sur les réseaux.

media+

Avec cette édition, quels sont vos objectifs ?

François MORGANT

Les objectifs du Festival restent ceux qui l’ont vu naître : valoriser et mettre en lumière le meilleur de l’audiovisuel responsable, impliqué dans le développement durable et les questions de sociétés, mais aussi créer des rencontres entre producteurs, réalisateurs, commanditaires, scientifiques, experts, responsables de chaines TV, jeunes créateurs et personnalités engagées présents à Deauville.