F. MOULIN (RTL) : «Nous mettons davantage en relief les reportages et valorisons le temps passé sur le terrain»

157

RTL atteint son 2ème meilleur niveau de part d’audience avec 13,3% et affiche la plus forte progression de toutes les radios (+0,7 pt en un an), selon Médiamétrie (Novembre-Décembre 2021). L’occasion de nous entretenir avec Frank MOULIN, Directeur de la rédaction & Directeur adjoint de l’Information de RTL.

media+

Depuis votre arrivée le 23 août 2021 à la direction de la rédaction de RTL, quels ajustements éditoriaux avez-vous apportés ?

Frank MOULIN

Avant tout chose, nous sommes très satisfaits de la progression de la part d’audience de RTL : +0,7 point en 1 an. Nous sommes la radio qui progresse le plus sur cet indicateur, ce qui n’est pas le cas de toutes les autres généralistes. Concernant les ajustements, j’ai pu contribuer à insuffler de l’énergie dans une rédaction de 110 journalistes, déjà agile, qui a déjà tout pour bien fonctionner. On tente ainsi de contribuer à ce que les journalistes de la rédaction de RTL puissent mettre leur énergie et talent sur les infos qui font la Une. A savoir, des reportages inédits, des angles originaux, tout en passant du temps à sortir des infos. Nous mettons davantage en relief les reportages et valorisons le temps passé sur le terrain. Comme RTL l’a toujours fait, nous sommes au plus près des préoccupations des auditeurs dans nos reportages. A l’antenne, cela se traduit par des ajustements dans l’organisation des titres au sein des journaux, pour mieux mettre en valeur ce que nous avons de bien et de différent.

media+

Donner plus de temps aux reportages tournés sur le terrain. Comment cela se matérialise-t-il ?

Frank MOULIN

Depuis cet automne, nous avons lancé des séries de 7 reportages diffusés pendant 7 jours. A cet égard, le reporter Julien Fautrat a traversé la France, d’Est en Ouest, sur plus de 1.100 km pour recueillir la parole des Français. Même état d’esprit pour le journaliste Valentin Boisset parti en covoiturage de Rethel à Troyes en passant par Libourne (ce qui donne RTL), dans le secret de l’habitacle des voitures, pour saisir ce que les gens disent. Nous avons fait aussi 7 jours-7 reportages avec les soldats au Mali. Parmi les axes de développement, nous redonnons toute leur place aux samedis et dimanches. A cela s’ajoute une synergie plus forte avec le digital. Notre travail à l’antenne se décline de plus en plus sur tous les écrans.

media+

L’audience de RTL est notamment consolidée par sa matinale (1,48M d’auditeurs/jour). Comment consolidez-vous les acquis ?

Frank MOULIN

La consolidation est d’abord assurée par des présentateurs solides : Yves Calvi, Jérôme Florin, Isabelle Choquet, Dominique Tenza, Olivier Boy… Ensuite, nous renforçons la matinale autour de rendez-vous forts qui se veulent percutants et au cœur de l’actualité. RTL a toujours été une radio au plus proche du terrain, des auditeurs et de leurs préoccupations. Nous sommes dans une approche globale du vivre ensemble. Nous mettons aussi beaucoup d’énergie à sortir des infos RTL et des témoignages inédits.

media+

Comment le traitement de la Présidentielle va-t-il évoluer sur RTL ?

Frank MOULIN

Dans les semaines à venir, nous allons agrandir le format du «Petit-déjeuner de campagne». Il aura lieu de 7h à 9h30 dans le Grand studio de RTL, avec les candidats à la Présidentielle. Dès lundi prochain, nous développons le «7 jours, 7 reportages» avec à partir de lundi un reporter de RTL sur le terrain 7 jours sur 7 jusqu’au second tour, tous les jours sur le terrain, pour capter la préoccupation des Français sur les thèmes de campagne. Nous allons aussi «présidentialiser» la séquence «Les auditeurs ont la parole» à l’approche du scrutin pour la transformer en «Les électeurs ont la parole». Enfin, nous ferons des émissions délocalisées afin que nos présentateurs aillent à la rencontre des Français et prennent le pouls de la société.