F.X. LE RAY (The Trade Desk) : « Netflix va devoir décider si la publicité doit être une option »

643

Nul doute que l’arrivée de Disney+ en France le 7 avril prochain viendra accentuer la concurrence entre les plateformes de streaming. Pour nous commenter l’arrivée du service, média+ s’est entretenu avec François-Xavier LE RAY, General Manager France & Belgium chez The Trade Desk.

media+

Quel va être l’impact de l’arrivée de Disney+ en France ?

François-Xavier LE RAY

Une véritable «guerre du streaming» s’annonce avec le lancement de Disney+ en Europe, et la concurrence pour séduire les abonnés (et leur portefeuille) ne fera que s’amplifier. Le contenu offert par Netflix n’a jamais atteint pareil niveau en termes de qualité, mais il est également à un niveau record en termes de coûts. Les consommateurs n’ont pas un budget infini et devront à un moment donné faire des arbitrages. La pression va ainsi devenir de plus en plus forte pour créer des contenus de qualité et en nombre afin de générer des abonnements. Les coûts de ces productions vont exploser. Selon «Forbes», Netflix a engagé 14 milliards de dollars en 2019 dans la production de contenus dans le but de résister à la concurrence émergente, investissant notamment 140 millions de dollars dans le dernier film de Martin Scorcese.

media+

La plateforme peut-elle s’installer aussi rapidement en France qu’aux États-Unis ?

François-Xavier LE RAY

La plateforme Disney+ est très attendue en France. Et au vu du succès qu’elle a rencontré aux Etats-Unis, il est fort probable que le lancement prenne tout aussi bien chez nous, voire mieux puisque la technologie a déjà été testée Outre-Atlantique.

media+

Avec l’arrivée de Disney+, est-ce que la stratégie de Netflix a évolué ?

François-Xavier LE RAY

Il est certain que les dirigeants de Netflix vont devoir décider, à plus ou moins brève échéance, si la publicité doit être une option, ce qui impliquerait de revoir leur modèle économique à long terme. On a déjà vu Netflix expérimenter des partenariats avec des marques, comme celui de «Stranger Things», avec un énorme succès. Il est donc fort probable que dans les mois à venir, la société se tourne de plus en plus vers ce type de publicité, peu conventionnelle. Là où va Netflix, d’autres suivront. Et ce changement de paradigme ne peut être que positif pour les téléspectateurs, les plateformes et les annonceurs.

media+

Les consommateurs sont-ils prêts à accepter les publicités ?

François-Xavier LE RAY

80% des consommateurs sont effectivement prêts à accepter des publicités s’ils sont certains de pouvoir regarder un épisode de leur série préférée gratuitement et sans interruption.

media+

L’arrivée de Disney+, est-ce une nouvelle donne pour la publicité ?

François-Xavier LE RAY

Aujourd’hui, le programmatique permet aux marques d’adresser leurs audiences de manière personnalisée et intelligente. Dès lors, la TV adressée et les plateformes de streaming apparaîtront parmi les supports les plus puissants disponibles.