Facebook: deux hautes responsables de la communication démissionnent

44
World Economic Forum, WEF, in Davos, Switzerland - 20 Jan 2017
Mandatory Credit: Photo by GIAN EHRENZELLER/EPA/REX/Shutterstock (7916860az) The facebook logo inside the facebook Chalet on the sideline of the 47th annual meeting of the World Economic Forum, WEF, in Davos, Switzerland, 20 January 2017. The meeting brings together enterpreneurs, scientists, chief executive and political leaders in Davos January 17 to 20. World Economic Forum, WEF, in Davos, Switzerland - 20 Jan 2017

Mis à rude épreuve par un flot incessant de scandales, les services de communication de Facebook ont confirmé mercredi le départ de deux hautes responsables. Depuis huit ans au sein du réseau social, CarynMarooney était à la tête des équipes de communication mondiale («vice-president of global communications») mais a décidé qu’il était «temps de revenir à (ses) racines» tout en ajoutant avoir «plus que jamais foi en Facebook», selon le texte qu’elle a publié mercredi sur sa page.

Autre départ, celui de Debbie Frost, elle aussi haute responsable communications (Vice-president, Global communications and Public Affairs»), confirmé par l’intéressée, après des informations du magazine spécialisé «Wired». Déjà annoncé en interne «il y a quelque temps», son départ sera effectif en mars, a-t-elle précisé.

Chez Facebook depuis onze ans, elle était «la plus ancienne» du service communications, a précisé une porte-parole du réseau social. Facebook en général et ses services de communication et relations publiques en particulier ont fait l’objet de plusieurs départs de cadres hauts placés ces derniers mois, sans que l’on sache toujours officiellement s’ils étaient volontaires ou non, ni leurs raisons précises. Ainsi l’an dernier, Elliot Shrage, lui aussi haut responsable communications du groupe, avait annoncé son départ, ouvrant la voie à une réorganisation importante de ce secteur chez Facebook. En octobre, l’ancien vice-Premier ministre britannique Nick Clegg avait annoncé son arrivée, prenant de fait les rênes de tous les services de communications de l’entreprise. «A présent que Nick Clegg est en place, il m’a semblé que c’était le bon moment d’entamer la transition», a d’ailleurs écrit mercredi CarynMarooney, qui dit travailler avec lui, ainsi que le PDG Mark Zuckerberg et la numéro deux Sheryl Sandberg pour lui trouver un successeur. Le responsable sécurité Alex Stamos avait annoncé son départ l’an dernier. Selon la presse, il était en désaccord avec Mark Zuckerberg sur la gestion des différentes crises.

Les fondateurs d’Instagram ont aussi quitté le groupe en 2018. Confronté à une cascade incessante de scandales et de critiques (données personnelles, prolifération de fausses infos et manipulations en tous genres, piratage ….) mais aussi à un ralentissement de sa croissance, Facebook est, à 15 ans, à un tournant majeur de son histoire.

«Il y a tellement de choses bien qui se passent sur Facebook (…) chaque jour. Et pour ce qui est des défis à relever, nous avons des feuilles de route et les bonnes personnes pour y travailler», a assuré néanmoins Mme Marooney mercredi faisant écho aux propos désormais habituels de M. Zuckerberg. Facebook revendique 2,3 milliards d’utilisateurs mensuels actifs dans le monde.