Fichage Monsanto : l’AFP porte plainte auprès de la CNIL, soutient sans réserve ses journalistes fichées

186

L’Agence France-Presse annonce dans un communiqué de presse avoir porté plainte auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés, après la révélation du fichage de quatre de ses journalistes par le cabinet de lobbying Fleishman Hillard pour le compte de l’entreprise agrochimique Monsanto (groupe Bayer). L’AFP juge inacceptables de telles pratiques et «apporte un soutien sans réserve à ses journalistes qui, au quotidien, exercent leur métier avec objectivité et rigueur», a déclaré le directeur de l’Information Phil Chetwynd.