France 2 : «Infracourts», 7ème édition mercredi 15 juin

85

«Infrarouge», le rendez-vous documentaire de France 2, a réitéré son grand concours de courts-métrages documentaires «Infracourts», présidé cette année par la productrice Mélissa Theuriau. L’objectif était de réaliser un documentaire inédit de 3 minutes et 15 secondes maximum sur le thème «Mensonges et trahisons». Cette 7e édition sera diffusée mercredi 15 juin à 23h50. Les dix courts-métrages lauréats:

  1. «Alice n’est pas tactile»
    Réalisé par Alice qui remporte le Grand Prix France TV – SCAM
    Petite, Alice a subi des attouchements par son beau-père. Elle fera tout pour le cacher. Adulte, son regard sur ces abus est différent et elle lui réclame des excuses. Seulement, la mémoire de ce dernier est plutôt confuse…
  2. «Ouvrir !»
    De Julien Goudichaud qui remporte le Prix France TV Slash – SCAM
    À Paris, de grands immeubles de plusieurs centaines de mètres carrés sont entièrement vides. Ils appartiennent pour la plupart à des investisseurs institutionnels : AXA, le Crédit Lyonnais, Generali… Alors que le prix des loyers flambe, ces groupes sont devenus la cible d’activistes qui opèrent dans l’ombre.
  3. «Les eaux de Chebayesh»
    De Julie Astoul qui remporte le Prix Spécial France Culture
    Au sud de l’Irak, Khnasser Tebn nous emmène au cœur des marais où se cachaient les opposants au régime de Saddam Hussein. En 1992, afin de les déloger et de punir ceux qui les aidaient, Saddam Hussein fit assécher les marais. Khnasser Tebn a dû fuir. Depuis la chute du régime en 2003, il est revenu chez lui et les marais ont repris vie.
  4. «Pierrette n’a plus confiance»
    D’Elodie Sylvain.
    Pierrette fait partie de ceux qui, déçus par les politiques, ne croient plus en eux. Femme de ménage, elle survit dans une société qui lui laisse peu d’espoir et où elle se sent trahie et déconsidérée.
  5. «Mirage amer»
    De Frédéric Schneider et Étienne Crépin
    Alerter la jeunesse guinéenne sur la réalité du «rêve européen» est devenu une nécessité pour Obam. Avec ce film, il réussit enfin à mettre des mots sur son voyage vers l’Europe.
  6. «Si tu es sage»
    De Marine Bourmaud
    Enfants, on y a cru et on en a rêvé. Comment réagit-on quand on apprend que le Père Noël n’existe pas ?
  7. Faryata
    De Billal El Atmani
    Hussein décrit les mensonges et les trahisons d’une certaine classe de la société marocaine, depuis le petit village où il habite : Faryata.
  8. Anita
    De Johan Rosemberg
    Vivre une partie de son existence dans le mensonge de qui l’on est, s’apercevoir qu’au moment où la vérité jaillit d’autres se sentent trahis et enfin, assumer à 57 ans un secret qui fut si lourd à porter après un mariage, deux enfants, une vie sociale riche ; c’est ce que vit aujourd’hui Anita.
  9. «Des étoiles partout»
    De Franck Dépretz et France Timmermans
    Virginie révèle à Boris, l’homme qui lui a brisé le dos et volé 12 ans de sa vie, ce qu’il y avait derrière les étoiles phosphorescentes qui ornaient les murs de la chambre de sa fille. C’est aussi un moyen pour Virginie de se libérer du poids d’un mensonge que Boris lui a fait porter jusqu’à aujourd’hui.
  10. «Palimpseste»
    De Leo Nephtali
    Pourquoi est-ce si dur pour la victime de violences sexuelles de s’exprimer, elle qui serait légitime à parler de ce qu’elle a subi ? C’est l’histoire de ce jeune garçon, aujourd’hui aussi âgé que son agresseur au moment des faits, à qui l’on a définitivement volé l’innocence de découvrir seul son propre corps.