France 3 : la nouvelle émission «Justice en France» dès le 19 octobre

93

Faire preuve de transparence et de pédagogie pour rapprocher les Français de leur justice, telle est l’ambition que souhaite porter France Télévisions dans la nouvelle émission, «Justice en France», programmée sur France 3. Ce programme s’inscrit dans une démarche naturaliste : il s’agit de restituer la réalité des audiences, sans artifice technique ni mise en scène, de cheminer avec celles et ceux qui font la justice, celles et ceux qui y font face ou qui demandent sa protection. En rendant compte de la complexité, des difficultés, des souffrances, des doutes qu’expriment les victimes, les accusés comme les témoins, l’émission restituera tout ce qui fait l’humanité d’un procès comme aucun compte rendu ne peut le faire. Tourné dans les tribunaux – juridictions urbaines comme rurales –, «Justice en France» permet de «faire entrer la justice dans le salon des Français, pas de verser dans la justice spectacle», précise la Chancellerie. Tous les procès seront commentés par un journaliste judiciaire, un avocat et un magistrat. Les personnes présentes, magistrats compris, signeront un accord pour la diffusion de leur image. Dans le cas contraire, tous les éléments d’identification (visage, voix, détails d’état civil) seront occultés. Ce sera systématiquement le cas pour les mineurs, les personnes protégées et les forces de l’ordre dont les missions exigent, pour des raisons de sécurité, que leur anonymat soit garanti. Un droit à l’oubli est prévu : aucun élément d’identification ne pourra être diffusé après 5 ans à compter de la 1ère diffusion. Lancement mercredi 19 octobre, puis en novembre et décembre en 2ème partie de soirée. Mercredi 19 octobre, c’est un procès d’assises qui sera filmé à Aix-en Provence : une femme qui a tué son mari de deux coups de couteau et qui comparaît pour «violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner».