«France-Soir» en vente pour un euro symbolique?

471

Alexandre Pougachev, propriétaire de «France Soir», s’est dit vendredi prêt à vendre le quotidien pour 1 euro, si le repreneur est prêt faire vivre le journal «en papier» et à payer les dettes, au cours d’un interview sur LCI «Il n’y a pas beaucoup de dettes, un peu plus de 3 millions», assure-t-il. «S’il y a quelqu’un qui veut racheter le journal et le faire vivre en papier et s’il me dit pour 1 euro, moi, il n’y a pas de problème», a-t-il dit. Réinterrogé, pour vérifier s’il est bien prêt à «céder «France Soir» pour un euro symbolique», il répond «oui, tout à fait». «France Soir» a été placé sous protection de la justice (clause de sauvegarde) en août dernier et M. Pougachev a annoncé en octobre
qu’il envisageait l’arrêt de l’édition papier pour faire un journal gratuit sur Internet, en supprimant 89 emplois sur 127. Christiane Vulvert, ancienne directricegénérale du journal, a proposé une reprise du titre, moyennant un apurement des dettes et du passif, une participation du vendeur aux pertes de la 1ère année et la suppression d’une trentaine de postes.