France Télévisions: coup d’envoi mardi de la grande opération environnement avec «L’Émission pour la Terre»

72

«L’Emission pour la Terre» proposera ce mardi 15 octobre aux téléspectateurs de France 2 de s’engager sur dix gestes plus verts, un peu comme un Téléthon mais avec des promesses d’actions au lieu de promesses de dons. Cette grande émission en Prime Time, avec Nicolas Hulot en «grand témoin», ouvre la programmation spéciale environnement de France Télévisions.

«On a voulu faire une émission où on ne culpabilisait pas nos téléspectateurs, on n’est pas là pour donner des leçons, on va leur proposer un certain nombre de gestes simples et efficaces et leur dire «est-ce que vous êtes prêt ou pas à vous engager?» Il n’y a pas d’obligation, notre souhait n’est pas d’être moralisateur», explique Arnaud Ngatcha, directeur des opérations spéciales à France TV. Autour des animateurs Nagui et Anne-Élisabeth Lemoine, des personnalités du groupe audiovisuel (Michel Cymes, Elise Lucet, Frédéric Lopez…) et des experts (Thomas Pesquet, François Gabart, Karine Bidart de l’Agence Parisienne du climat…) présenteront leurs solutions, le tout entrecoupé de reportages.

Le «grand témoin» Nicolas Hulot, interviendra tout au long de cette émission prévue pour durer deux heures, à laquelle sa fondation est aussi associée. Le journaliste Hugo Clément, qui a quitté Konbini pour France 2, présentera des extraits de sa nouvelle émission «Sur le front» sur les océans. Aux manettes de cette émission qui se veut interactive (sondages et réponses en direct aux questions des téléspectateurs sur les réseaux sociaux, numéros SMS et application dédiés…), on retrouve le producteur Renaud Le Van Kim (ex-«Grand Journal» et cofondateur de Brut, partenaire de France TV).

«On ne fait pas un coup. Ce prime est le point de départ d’une programmation très importante sur les antennes de France Télévisions», assure Arnaud Ngatcha, avec des enquêtes environnementales («Quand la France suffoque» sur France 3, «Sur le front» sur France 2, «Le scandale du chlordécone» sur France Ô…) mais aussi de la fiction, «La Dernière vague», série d’anticipation prévue le 21 octobre sur France 2 et de nouveaux formats sur France tv Slash destiné aux 18/30 ans, sans oublier l’information dans les Journaux Télévisés.

«Notre souhait c’est que ce type d’émission puisse revenir sur nos antennes mais il ne m’appartient pas d’en décider. Il est sûr que nous rendrons compte de la mobilisation et de l’avancée de ces sujets L’important pour nous, c’est que les publics s’engagent», poursuit-il.

Les salariés du groupe ont également été invités à participer à titre personnel à cet engagement environnemental tandis que la production de l’émission a tenté de limiter son impact sur l’environnement (décor écoconçu, éclairages led, etc). La thématique de l’environnement, qui a le vent en poupe dans les médias cette année, a été plébiscitée par les téléspectateurs consultés par France Télévisions et Radio France lors de la grande enquête «Ma télé de demain», notamment par les plus jeunes, public stratégique pour l’audiovisuel.