France Télévisions: secrétaire du comité de groupe contre un «plan de récession»

    149

    Marc Chauvelot (CGT), élu mercredi secrétaire du comité de groupe de France Télévisions, s’est prononcé pour «un plan de développement, pas de récession», en référence aux projets de réorganisation de l’audiovisuel public. Dans un discours à l’occasion de son élection, Marc Chauvelot a souligné que les salariés du groupe voulaient «pouvoir être fiers de leurs entreprises et pour cela ils (voulaient) un plan de développement, pas de récession». Evoquant les chantiers ouverts par le ministère de la Culture et de la Communication en vue d’une réforme de grande ampleur de l’ensemble de l’audiovisuel public, Marc Chauvelot a dénoncé un «plan d’économies, de synergie, de mutualisation, de restructuration, de réduction de postes, de départ en retraite sans remplacement». Il a souhaité en revanche «un plan de reconquête qui passe par des programmes d’excellence, sur tous les supports», «un plan de développement de la production et de la fabrication des programmes en interne, autour de la filière de France 3», insistant sur «l’identité des chaînes et leurs missions fondamentales» et «l’indépendance» des rédactions. A propos de la remise à plat des relations entre les diffuseurs et producteurs, souhaitée par le ministère de la Culture, il a estimé que «cela doit nécessairement aboutir à un traitement identique entre le privé et le public».