France TV : un rapport parlementaire dénonce «des efforts de gestion insuffisants»

269

Un rapport parlementaire sur l’audiovisuel public, publié mercredi, dénonce «des efforts de gestion insuffisants» chez France TV et le «bilan financier désastreux» des plans de départs volontaires lancés au sein du groupe entre 2009 et 2012. Son rapporteur, la députée PS Martine Martinel, tacle aussi l’Etat, qui «ne sait pas ce qu’il attend du groupe. Il ne cesse de multiplier ses missions, tout en lui demandant de réaliser des économies. Il lui demande de se défaire de la contrainte de l’audience tout en exigeant de ses programmes qu’ils fédèrent le plus large public». Ce rapport sur les crédits en faveur de l’audiovisuel public en 2013 a été adopté mercredi en commission des Affaires culturelles pour avis. Une large place y est consacrée à France Télévisions. La députée se montre tout particulièrement critique quant à la gestion du groupe public, qui emploie 10.000 personnes. «Si le pilotage d’une entreprise totalement dépourvue de visibilité sur ses ressources et ses missions ne saurait être une tâche aisée, force est de constater que la direction du groupe n’a pas fait les efforts de gestion auxquels elle s’est engagée», constate Mme Martinel. Les effectifs ont augmenté de 1,8% en 2011, selon le rapport, alors que le groupe s’était engagé à une stabilité en 2011 et 2012, puis à une «inflexion» de 5% entre 2013 et 2015.