Frédéric Mitterrand annonce une consultation sur la crise de la fiction française

335

Frédéric Mitterrand a annoncé lundi à Cannes le lancement d’une consultation, sous l’égide du Centre national du cinéma (CNC), portant sur la crise de la fiction française, qui peine notamment à s’exporter, après avoir reçu un rapport sur ce sujet. La fiction française «traverse une crise tant en matière d’audience que d’exportation», a déclaré le ministrede la Culture et de la Communication, présent sur la Croisette pour l’inauguration du 48ème MIPTV, le grand marché international des contenus audiovisuels et numériques. Vendredi, Frédéric Mitterrand a reçu un rapport qu’il avait commandé il y a un an auprès de Pierre Chevalier, directeur des projets d’Arte France, Sylvie Pialat, productrice, et Franck Philippon, scénariste, afin de «réfléchir aux moyens de mieux assurer le financement des phases d’écriture, le développement des fictions françaises et la formation des auteurs». Le rapport, a dit le ministre, dresse «un constat sans complaisance sur les faiblesses de la fiction française». «Si l’on peut parler de «modèle français» pour le cinéma, il n’en est pas de même de la fiction télévisuelle, sujet pour lequel la France se distingue de ses grands voisins – l’Angleterre, l’Allemagne – par un déficit du volume de production mais aussi de l’audience», a-t-il ajouté.