Grèce: arrêt de travail des salariés d’une télévision, impayés depuis six mois

476

Les 650 journalistes, techniciens et employés administratifs de la chaîne de télévision privée grecque Alter lourdement endettée ont observé vendredi un arrêt de travail de trois heures pour protester contre des salaires impayés depuis six mois, a-t-on appris de source syndicale.Cet arrêt de travail, qui fait suite à une série de grèves du personnel depuis le début de l’année, a été décidé après une rencontre infructueuse jeudi entre le directeur général de la société propriétaire d’Alter, Kostas Yannikos, et les représentants des trois syndicats des médias grecs, dont le puissant syndicat de la presse quotidienne, Esyea. Après que M.Yannikos eut renoncé à donner un calendrier pour le versement des salaires dus, les syndicats ont décidé «de renforcer leur mobilisation» afin d’assurer les droits du personnel d’Alter tout en réclamant à leur patron «de répondre le plus tôt possible et de s’engager à verser les salaires dus», selon un communiqué de l’Esyea.
Lourdement endettée et ayant bénéficié de plusieurs prêts bancaires depuis sa création il y a dix ans, la chaîne Alter a récemment bénéficié
d’un amendement voté en août par le Parlement destiné à «l’assainissement des sociétés» endettées.