Hersant et Rossel en négociations pour rapprocher leurs titres régionaux

409

Les groupes français Hersant Médias (GHM) et belge Rossel ont annoncé mardi être entrés en négociations exclusives pour rapprocher leurs activités de presse régionale dans le Nord, l’Est et le Sud-Est. On compte parmi les titres concernés par l’opération envisagée: côté GHM, «L’Union», «L’Ardennais», «L’Est Éclair», «La Provence», «Nice Matin», «Var Matin» et «Corse Matin». Côté Rossel, «La Voix du Nord» et «Le Courrier Picard». L’opération se traduirait par la création d’une holding détenue à parité par GHM et Rossel et réunissant les pôles Champagne-Ardenne-Picardie et Provence-Alpes-Maritimes-Corse d’une part, «Voix du Nord» de l’autre, pour former un groupe vendant 900.000 exemplaires quotidiens et pesant plus de 500 millions de chiffre d’affaires avec 800 journalistes, selon leur communiqué commun. Le nouvel ensemble figurerait parmi les trois premiers groupes de presse en France avec Ouest-France et EBRA (Crédit Mutuel). La conclusion d’un accord définitif dépend toutefois d’un accord des banques créancières sur la renégociation de la dette du groupe GHM, de l’autorisation des autorités de la concurrence, de la signature d’un pacte d’actionnaires et des procédures auprès des instances représentatives du personnel. La dette du groupe français est estimée à plus de 200 millions d’euros. Une somme sur laquelle le consortium de 17 banques créancières devrait renoncer pour moitié, selon différents médias.