Hulu (Disney) dévoile de nouvelles séries et signe une nouvelle ambition

178

La plateforme américaine de vidéo
en ligne Hulu, désormais contrôlée
par Disney, a dévoilé un éventail de
nouvelles séries, signe d’une ambition
nouvelle face aux géants du streaming.
Hulu compte désormais 28,1 millions
d’abonnés aux Etats-Unis, dont 26,1
payants, contre 25 fin 2018 et 12 il y
a trois ans.
Son rythme de progression a été
supérieur à celui de Netflix (60,2
millions abonnés aux Etats-Unis), qui
n’a gagné que 1,7 million d’abonnés
durant les trois premiers mois de 2019.
Avec l’acquisition des principaux
actifs de Fox, en mars, Disney a fait
passer sa participation au capital
d’Hulu de 30 à 60%, prenant le
contrôle de la plateforme.
Le géant du divertissement souhaite
en faire un service destiné à un public
plus âgé, complémentaire de sa
future offre Disney+, plus familiale,
et de sa plateforme de streaming de
programmes sportifs ESPN+.
Depuis 2017, Hulu avait déjà accéléré
en produisant plusieurs séries
événements, notamment «La Servante
écarlate», recompensée de nombreux
prix.
Mercredi dernier, elle a dévoilé
plusieurs nouvelles séries, dont deux
projets tirés de l’univers Marvel,
filiale de Disney, «Ghost Rider» et
«Hellstrom», qui seront mis en ligne
en 2020.
Elles s’ajoutent à la série «Runaways»,
également siglée Marvel, diffusée
sur Hulu depuis 2017, et à quatre
autres programmes de l’empire des
«comics», également mis en chantier
sur la plateforme.
Hulu a aussi annoncé l’adaptation
du roman à succès «Nine Perfect
Strangers» de Liane Moriarty, auteure
de «Petits secrets, grands mensonges»
(«Big Little Lies»), sous forme
de série. Elle sera co-produite par
l’actrice Nicole Kidman et co-pilotée
par David E. Kelley, créateur des
séries «Ally McBeal», «The Practice»
et «Big Little Lies».
Hulu annonce aussi la mise en chantier
de «The Dropout», une série dédiée
au parcours d’Elizabeth Holmes,
créatrice à 19 ans, du laboratoire
Theranos.
La plateforme a aussi révélé avoir
commandé une seconde saison de ses
nouvelles séries «Pen15» et «Ramy»,
saluées par la critique et le public,
quelques jours après avoir renouvelé
«Shrill», autre succès dans le registre
de la comédie.
En 2018, Hulu avait déjà annoncé
la production de plusieurs séries de
premier plan, notamment «The Great»,
avec Elle Fanning, sur l’impératrice
Catherine II de Russie.
Mi-avril, l’opérateur télécom
américain AT&T a cédé sa
participation de 9,5% au capital de
Hulu, dans une opération valorisant la
plateforme à 15 milliards de dollars.