i-TELE ouvre un plan de départs volontaires et se recentre sur l’info

    161

    i-TELE, filiale du groupe Canal+, a ouvert un plan de départs volontaires, afin de réaliser des économies, et recentre sa grille sur l’information, a-t-on appris lundi auprès de la chaîne d’information continue. Le plan de départs volontaires, mis en place à Canal+ suite à la fusion des deux bouquets satellitaires Canal+/TPS, sera étendu à i-TELE, a indiqué la chaîne. Ce plan porte sur 14 personnes, sur un effectif total de 145. La chaîne souhaite ainsi économiser 6 millions d’euros par an et parvenir à l’équilibre financier à l’été 2009. En 2006, i-TELE avait affiché quelque 20 millions d’euros de pertes, en raison notamment de son arrivée sur la TNT gratuite. Par ailleurs, i-TELE va recentrer sa grille sur l’information. Cinq talk-shows («i-Care», «i-Justice», «i-Média», «i-Sport» et «i-Afrique») ainsi que la chronique quotidienne consacrée à la culture ne seront pas reconduits à la rentrée, a précisé la chaîne. Les tranches d’information vont être renforcées. Les tranches 6h30-9h00 et 18h00-19h30 sont maintenues tandis que deux autres tranches vont voir le jour, entre midi et 14h00 et entre 22h00 et 24h00. Les émissions telles que «A sa place vous feriez quoi», «N’ayons pas peur des mots» ou «Le Journal International» seront reconduites. «Nous gardons toutes les émissions qui font l’identité de la chaîne», a déclaré lundi Valérie Lecasble, directrice générale de la chaîne, sur Europe 1.