Iran: les autorités reviennent sur la fermeture d’un site Internet influent

    89

    Les autorités iraniennes ont levé lundi la mesure d’interdiction qu’elles avaient imposé à un site Internet conservateur, qui publiait des articles critiquant le président Mahmoud Ahmadinejad. «A la suite d’un ordre du conseil d’Etat, la mesure d’interdiction imposée au site Baztab a été levée et le site a rouvert», pouvait-on lire sur le site, fermé en février par le ministère de la Culture. Le site avait été jugé «illégitime» en raison de ses publications contraires à la Constitution, mensongères et semant la discorde. Baztab, proche de Mohsen Rezaï, ancien commandant des Gardiens de la révolution (armée idéologique du régime), a publié ces dernières semaines des articles critiquant la politique économique du président Ahmadinejad ainsi que sa décision d’organiser une conférence mettant en doute l’existence de la Shoah.