Italie : Netflix et Mediaset signent un accord pour produire sept films

126

Le service de vidéo par abonnement américain Netflix et le groupe de télévision italien Mediaset ont annoncé mardi à Rome la signature d’un accord pour produire sept films en Italie.

«Nous investirons dans les deux prochaines années 200 millions d’euros dans des contenus italiens et ces sept films font partie de cet effort», a déclaré le patron de Netflix Reed Hastings, cité par l’agence spécialisée dans les informations financières et économiques RadioCor. «Nous avons plus de deux millions d’abonnés en Italie et nous continuons de croître», a-t-il ajouté, précisant cependant ne pas avoir l’intention d’ouvrir des sites de production dans la péninsule. M. Hastings est revenu aussi sur les informations concernant l’ouverture par le parquet de Milan d’une enquête pour soupçons d’évasion fiscale contre Netflix, qui n’a pas de siège social en Italie. «Comme toutes les entreprises internationales, il est important que nous payions nos impôts en Italie. Nous ouvrirons un bureau qui sera permanent ici en Italie et nous serons des contribuables normaux comme n’importe quelle autre société», a-t-il dit, ajoutant qu’il n’y a pas pour le moment de date précise pour l’ouverture de ce bureau. «C’est le premier pas d’un accord qui concernera également d’autres pays où nous sommes présents», a déclaré pour sa part Alessandro Salem, un responsable de Mediaset, citant ainsi l’Espagne où le groupe italien, dont le principal actionnaire est la famille Berlusconi, est bien implanté. Cinq de ces sept films en co-production sont déjà définis, dont l’un consacré au mythique joueur de football Roberto Baggio, ont par ailleurs précisé les deux entreprises.