ITV: le régime d’encadrement des tarifs publicitaires va être revu

    155

    Le régulateur britannique de la concurrence a annoncé jeudi qu’il reverrait en 2008 le régime d’encadrement des tarifs publicitaires du groupe de télévision privé ITV, mis en place pour préserver les intérêts des annonceurs lors de sa création sous sa forme actuelle en 2004. L’Office of Fair Trading (OFT), le régulateur de première instance de la concurrence au Royaume-Uni, a précisé dans un communiqué qu’il examinerait ce régime à partir de janvier, en association avec l’Ofcom, l’autorité de régulation des télécommunications. ITV, premier groupe privé de télévision au Royaume-Uni, a salué dans un communiqué l’annonce de l’OFT, assurant qu’il ferait en sorte que le processus d’examen puisse être conclu d’ici un an, afin que les annonceurs puissent préparer leurs campagnes publicitaires pour 2009 de manière sereine. Les recettes publicitaires d’ITV1, la chaîne phare du groupe audiovisuel, sont encadrées indirectement par un mécanisme de contrôle des renouvellements de contrats publicitaires, mis en place à la demande des annonceurs lors du rapprochement Carlton/Granada il y a trois ans, qui a donné naissance au groupe sous sa forme actuelle. Les annonceurs, qui craignaient une hausse de leurs tarifs après la fusion, du fait de la position dominante d’ITV sur le marché de la télévision commerciale en Grande-Bretagne, avaient obtenu à l’époque une série de garde-fous. Ce mécanisme d’encadrement oblige notemment ITV à répartir via un processus d’enchères les créneaux publicitaires de sa chaîne phare, et surtout à indexer ses tarifs sur ses chiffres d’audience, qui ont fortement reculé ces dernières années du fait de la concurrence des chaînes numériques et des bouquets satellitaires comme BSkyB. Vers 10h15 GMT, l’action ITV prenait 0,09% à 111,50 pence, après avoir gagné jusqu’à 2,5% en début de séance, dans un marché londonien pratiquement stable.