J. FOUQUERAY (W9) : «Nous voulons amplifier le succès de nos magazines»

458

Jérôme FOUQUERAY, Directeur général de W9

média+ : Les magazines sont l’un des piliers de W9. Quelle est votre ambition aujourd’hui ?

Jérôme FOUQUERAY : L’objectif est d’amplifier la dynamique de succès des magazines W9 qui constituent un pilier important d’audience et d’image. Saison après saison, les marques historiques, portées par des contenus forts et deux animatrices légitimes (Nathalie Renoux et Marie Ange Casalta) parviennent à se renforcer : «Enquêtes Criminelles» et «Enquête d’Action» sont leader chacuns dans leurs domaines. Deux nouveaux magazines ont été lancés : « Véto de Choc» et « Etat de Choc» animés par Stéphanie Renouvin obtiennent de très bons résultats d’audience et sont reconduits. Pour être complet je n’oublie pas le magazine 100% Foot qui réalise une saison historique, porté par le carton de Marseille en Europa League.

Quelles nouvelles thématiques aimeriez-vous explorer ?

Nous nous organisons pour développer l’offre magazine en explorant de nouvelles thématiques et de nouvelles écritures. Le nouveau projet de Prime Time « Minute par Minute » – proposé par Thomas REBOULLEAU et son équipe à CProductions – répond à cette double logique.

En quoi consiste ce nouveau magazine ?

«Minute par Minute» permet aux  téléspectateurs de revisiter de grands événements de la mémoire collective, uniquement à travers les images diffusées à la télévision au moment où cet événement s’est déroulé, sans commentaire, sans voix-off, sans l’intervention d’experts. Le premier inédit porte sur l’affaire DSK, qui s’est démarré il y a tout juste 7 ans.

Les magazines sur la TNT sont généralement assez formatés, avec notamment une voix-off qui accompagne le téléspectateur. Tentez-vous d’offrir une alternative ?

Dans «Minute par Minute», nous ne sommes pas dans la démonstration, ni même dans l’explication. Il s’agit simplement de laisser le téléspectateur se forger une impression sans chercher à forcer son opinion, simplement à la lumière des archives de l’époque que nous lui présentons, qui parlent d’elles-mêmes, pour revivre l’événement « minute par minute ». Cette écriture épurée, exigeante et moderne est assez osée. Elle s’inspire d’une narration très présente sur les chaînes info, les réseaux sociaux ou les nouvelles plateformes d’information. Pour W9, leader TNT des magazines de reportages, c’est important de continuer à innover, d’être en capacité d’accueillir un tel projet, novateur et audacieux.

Des magazines à base d’archives, ça coûte cher. Visez-vous une programmation événementielle pour «Minute par Minute» ?  

Ce nouveau magazine a vocation à venir sur la grille de façon événementielle. Nous souhaitons en effet être très sélectif sur les thèmes et les sujets. Par ailleurs il demande un travail fouillé dans les archives qui prend du temps. Nous avons d’ores et déjà listé un certain nombre de sujets qui se prêtent à cette écriture nouvelle, deux autres numéros de « Minute par Minute » sont en production.

Quelle est votre politique d’inédits ?

Les magazines ont fait l’objet d’investissements importants ces dernières années sur W9 avec une proportion d’inédits qui a nettement progressé sur toutes les marques, au bénéfice de nombreux producteurs indépendants. Cet investissement est récompensé par l’augmentation des audiences et une appréciation en hausse de l’image de W9. Nous souhaitons étendre cette politique volontaire à 6ter, afin de consolider son offre magazine : cela va concerner prioritairement le magazine de découverte « Départ Immédiat ».

Assez récemment, vous aviez proposé à l’issue de « Enquêtes Criminelles », un plateau en direct lors de l’affaire Maeylis. Allez-vous réitérer cette démarche ?

Oui, c’est important de se mobiliser rapidement quand  il y a une actualité particulièrement porteuse pour « Enquêtes Criminelles » (ou « Enquête d’action »). A chaque fois nous pouvons compter sur la réactivité de CProductions, avec en appui la rédaction de M6 qui apporte des images et connaissance des affaires. Ce fut le cas sur nos soirées spéciales en direct consacrées aux affaires Maëlys ou Gregory. Etre réactif avec une équipe composée de personnalités curieuses et audacieuses, cela fait aussi partie des clés du succès de nos magazines.