J. PAIN (franceinfo) : «Sur TikTok, nous sommes en exploration et tests perpétuels»

44

franceinfo est désormais présent sur TikTok. Des contenus courts, dynamiques et adaptés aux codes de la plateforme y sont publiés. Détails avec Julien PAIN, Rédacteur en chef de «Vrai ou Fake» & Chargé du développement de la stratégie numérique de franceinfo sur TikTok.

media+

La présence de franceinfo sur TikTok peut sembler antinomique. Et pourtant…

Julien PAIN

Non, pas du tout. Nous aurions pu penser que les contenus de franceinfo sur TikTok n’intéresseraient pas les plus jeunes. Nous nous sommes même demandé s’il fallait faire évoluer la ligne éditoriale de franceinfo pour intéresser les internautes sur ce réseau social. Mais force est de constater que l’information sourcée, vérifiée et certifiée que nous délivrons déjà à la télévision, trouve une résonance toute particulière sur TikTok. Pour cela, il a fallu non pas adapter le fond, mais faire évoluer la forme à travers des contenus courts et dynamiques. Les jeunes ne sont pas totalement déconnectés de l’information quand elle est bien faite et correspond à leurs formats. Nos vidéos sont pleines d’effets de montage, le ton et la narration sont spécifiques. Il y a beaucoup de musique en illustration et bien sûr de l’interaction.

media+

Il suffit donc de diffuser le bon contenu sur le bon support ?

Julien PAIN

Sur le bon format surtout. Nous ne cherchons pas à faire une information différente de ce que propose franceinfo, mais de nous adapter aux codes de la plateforme. Ainsi, publier sur TikTok un format TV classique avec une voix-off, ça ne susciterait pas l’intérêt. Il faut donc se calquer sur un format auquel les jeunes sont habitués. Nous laissons les clés de la fabrication de ce format entre les mains des TikTokeurs natifs, qui en consomment tous les jours. Sur TikTok, nous sommes en exploration et tests perpétuels. Ça évolue d’une semaine à l’autre. Nous avons déjà abandonné 1/3 des formats que nous avons lancés.

media+

Que sélectionnez-vous comme information sur TikTok ?

Julien PAIN

La ligne éditoriale est assez proche de celle de la chaîne franceinfo et du site internet. On aurait pu proposer des sujets qui indignent comme les réseaux sociaux en font beaucoup. Mais nous avons privilégié des sujets internationaux, plus insolites, parfois sociétaux. Ce n’est pas forcément en abordant des sujets qui s’intéressent à la problématique des jeunes que ça va fonctionner. Nous avons réalisé un sujet sur l’investiture de Joe Biden et ça a cartonné (près de 400.000 vues).

media+

Quelle ambition vous donnez-vous sur TikTok ?

Julien PAIN

Nous n’avons aucun objectif chiffré. Mais nous démarrons beaucoup mieux que ce que nous aurions imaginé. En près de deux mois, nous avons dépassé les 55.000 abonnés. C’est parti assez fort et une fois lancé, ça peut devenir exponentiel. Nous publions un minimum de 5 vidéos par semaine, et nous devrions monter à une vidéo par jour assez rapidement. D’ici à l’été, et à titre personnel, j’espère que franceinfo sera l’un des principaux médias français implantés sur TikTok. A ce jour, nous touchons 60% de femmes sur la plateforme. Alors que de manière générale, les chaînes d’info touchent principalement des hommes.