Jared Leto, une carrière d’acteur ultra-sélectif

76

 

Jared Leto, récompensé dimanche par l’Oscar du second rôle masculin, partage sa vie professionnelle entre son groupe de rock à succès et une carrière d’acteur ultra-sélectif, prêt à rester éloigné des studios pendant des années dans l’attente d’un rôle intéressant. Avant son rôle de transsexuelle atteinte du sida dans «Dallas Buyers Club», qui lui vaut son 1er Oscar à 42 ans, cela faisait près de 5 ans qu’on n’avait pas vu Jared Leto  au cinéma.  Ce natif de Louisiane avait mis entre parenthèses son métier d’acteur après l’échec public de «Mr Nobody» (2009), un film de science-fiction très ambitieux du Belge Jaco Van Dormael. «J’ai fait majoritairement des film indépendants, des petits films qui peuvent vous briser le coeur», déclarait récemment l’acteur au magazine «Variety». «Ce n’est pas juste du travail, vous y mettez votre coeur et votre âme. Et quand ils ne rencontrent pas leur public, cela peut vous détruire». Il décide alors de se consacrer entièrement à son groupe de rock, 30 Seconds To Mars, fondé en 1998 avec son frère Shannon. Loin d’être un passe-temps de star, le groupe a vendu plus de 10 millions d’albums et Jared Leto a écumé les scènes du monde entier, récoltant des  critiques élogieuses et n’éprouvant pas la nécessité de revenir au cinéma.