Koweït : une animatrice de télévision virtuelle pourrait présenter un journal d’actualité

544

 Un média koweïtien a dévoilé cette semaine une animatrice de télévision virtuelle, générée par de l’intelligence artificielle, avec l’ambition de lui confier la présentation d’un journal d’actualité dans le pays du Golfe. 

Vêtue d’un T-shirt blanc à col v, recouvert d’une veste noire, «Fedha» a fait son apparition samedi sur le compte Twitter du site d’actualité Kuwait News, dans le cadre d’un projet encore en phase de test. 

«Je suis Fedha, la première présentatrice au Koweït qui travaille avec l’intelligence artificielle à Kuwait News. Quel genre d’actualités préférez-vous? Ecoutons vos opinions», dit-elle en arabe classique. 

Le site, affilié à Kuwait Times, le premier quotidien anglophone du Golfe fondé en 1961, est en train de tester le potentiel de l’intelligence artificielle pour proposer du «contenu nouveau et innovant», a expliqué son rédacteur en chef adjoint, Abdullah Boftain. 

Selon lui, la présentatrice pourrait à l’avenir adopter l’accent koweïtien et présenter un bulletin d’actualité sur le compte Twitter de Kuwait News, suivi par plus de 1,2 million d’abonnés. 

«Fedha est un ancien prénom koweïtien populaire qui fait référence à l’argent, le métal. On imagine toujours les robots de couleur argentée et en métal, nous avons donc combiné les deux», a affirmé Abdullah Boftain. 

Quant à l’apparence physique de la présentatrice, blonde aux yeux clairs, elle reflète, selon lui, la diversité de la population dans ce riche pays pétrolier, composée de Koweïtiens et d’expatriés. «Fedha représente tout le monde», a-t-il ajouté. 

Sa vidéo de présentation de 13 secondes a suscité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux, notamment de la part de journalistes. «Nos emplois sont en danger. Fedha et ses collègues seront-elles nos remplaçantes dans un avenir proche?», s’est interrogé l’un d’entre eux.