L. ZINETTI (DoubleVerify) : «78% des annonceurs prévoient d’accroître leurs dépenses en TV Connectée»

127

Un nouveau rapport de DoubleVerify et de l’IAB Europe, interrogeant plus de 420 cadres supérieurs chez des annonceurs et des publishers entre juin et août 2023, révèle la nécessité d’une plus grande transparence et d’une meilleure vérification de la qualité de la publicité en TV Connectée en Europe. L’occasion pour media+ d’en savoir plus avec Laetitia ZINETTI, Vice-Présidente Europe du Sud chez DoubleVerify.

media+

Selon votre nouveau rapport, les annonceurs et les publishers bénéficient-ils d’une transparence totale sur les emplacements publicitaires en CTV ?

Laetitia ZINETTI

Une transparence totale sur les emplacements publicitaires en CTV donne des informations plus précises aux annonceurs, ce qui leur permet d’avoir confiance et d’investir plus sereinement sur les plateformes des éditeurs avec lesquels ils collaborent. Comme le montre notre rapport, aujourd’hui, seulement 30% des annonceurs et des publishers disposent d’une transparence totale sur les emplacements où les publicités sont affichées sur la CTV et 27% n’ont jamais, ou rarement, des informations sur la pertinence pour la marque. Les éditeurs ont le pouvoir de faire progresser le secteur de la CTV en offrant à leurs annonceurs une transparence au niveau des applications et des programmes.

media+

Comment évolue la demande pour l’inventaire CTV ?

Laetitia ZINETTI

La demande pour l’inventaire CTV évolue positivement, malgré un contexte où la consommation via les box reste prédominante en France. Toutefois, l’année 2024 est annoncée comme un tournant pour la CTV en France, grâce notamment au lancement de TF1+ et M6+ et à l’introduction de la publicité sur Prime Video, qui élargissent considérablement les options d’inventaire pour les annonceurs. Cette tendance est renforcée par l’étude AVoD Market Report, qui indique une hausse de 5% des revenus publicitaires TV/CTV, suggérant un environnement de plus en plus propice à l’investissement en CTV. De plus, 78% des annonceurs prévoient d’accroître leurs dépenses en CTV, reflétant un optimisme et une reconnaissance de l’importance croissante de ce média. La mise en place de systèmes de mesure et de vérification contribue également à rassurer les agences et annonceurs quant à la fiabilité et l’efficacité de cet inventaire.

media+

En quoi un investissement en CTV est-il plus économique qu’en TV linéaire ?

Laetitia ZINETTI

L’investissement en CTV est plus économique que la TV linéaire en raison du plus grand nombre de fournisseurs. Cette plus grande disponibilité des inventaires entraîne des coûts d’entrée et de diffusion plus faibles, en particulier lors de l’achat d’impressions en programmatique. Les plateformes CTV exigent des budgets minimums souvent inférieurs à 10.000 €, tandis que les spots TV linéaires peuvent coûter plusieurs dizaines de milliers d’euros. La CTV offre de plus un meilleur ciblage et une meilleure mesure de l’audience, en permettant d’utiliser des formats publicitaires plus interactifs et engageants. Les annonceurs peuvent donc cibler plus précisément leur audience, ce qui peut améliorer le retour sur investissement.

media+

Comment expliquez-vous qu’1/3 des impressions continue d’être servi sur la CTV alors que les téléviseurs sont éteints ?

Laetitia ZINETTI

De nombreux annonceurs pensent que les publicités CTV sont visibles par défaut, mais ce n’est malheureusement pas toujours le cas. En fait, DoubleVerify a été le premier à constater que les publicités CTV peuvent être diffusées même lorsque l’écran du téléviseur est éteint. Ce problème se produit lorsque les applications ne tiennent pas compte du signal envoyé par le téléviseur pour indiquer que l’écran a été éteint. Il s’agit d’un problème répandu dans l’industrie que nous avons observé sur des applications populaires. Cela signifie que les annonceurs qui diffusent des publicités dans ces environnements gaspillent de l’argent pour des impressions qui n’ont jamais eu la chance d’être vues.