L1 – Valenciennes: le président veut une meilleure répartition des droits TV

    221

    Le président de Valenciennes Francis Décourrière a réclamé «une meilleure répartition des droits télé» en faveur des petits clubs de la Ligue 1 qui «font le spectacle», mercredi à Valenciennes. Après que Canal+ ait fait part de son intention de ne plus payer lors du prochain contrat la somme de 600 millions d’euros que la chaîne paie actuellement, M. Décourrière souligne que «le système devrait être plus égalitaire». «Aujourd’hui, je milite pour une meilleure répartition des droits télévisuels: depuis la reprise, le spectacle vient des «petits», le système devrait devenir plus égalitaire», explique-t-il, soulignant que «cinq des six premiers du classement sont montés en L1 lors des trois dernières saisons».