La bibliothèque numérique européenne dépasse les 14 millions d’oeuvres

    225

    La bibliothèque numérique européenne Europeana permet désormais l’accès en ligne à plus de 14 millions d’oeuvres, dépassant l’objectif de 10 millions fixé lors de sa création il y a deux ans, a indiqué jeudi la Commission européenne. Europeana, qui a vocation à refléter l’ensemble de la culture européenne, permet aux internautes de consulter, via le portail www.europeana.eu, une version numérisée de livres, cartes, photographies, tableaux, journaux, films et clips musicaux provenant d’institutions de toute l’Europe. Elle avait été lancée en novembre 2008 avec deux millions de documents et l’objectif était d’atteindre les 10 millions en 2010. «La mise en ligne de 14 millions d’objets est une bonne nouvelle pour tous les internautes qui souhaitent accéder à des oeuvres culturelles provenant des bibliothèques, musées et archives d’Europe», a commenté la commissaire européenne chargée des nouvelles technologies, Neelie Kroes, dans un communiqué. «Europeana pourrait cependant être encore améliorée si davantage d’institutions culturelles numérisaient leurs collections et en assuraient la publication sur ce portail européen», a-t-elle ajouté. Elle a dit être «convaincue» qu’un Comité des sages, actuellement chargé de réfléchir sur le sujet, «présentera(it) bientôt des recommandations ambitieuses afin d’accélérer ce processus». La collection d’Europeana se compose à 64% de photos, cartes, tableaux, pièces de musées et autres images numérisés, détaille la Commission. La part des textes numérisés, dont plus de 1,2 million de livres complets, s’élève à 34%. Ils proviennent notamment de milliers de manuscrits rares. Le contenu vidéo et audio représente moins de 2% des collections.