La CFDT dénonce la «défaillance» de la politique salariale à Europe 1

    141

    La CFDT-Médias a dénoncé jeudi la «défaillance» de la politique salariale à Europe 1 (groupe Lagardère), où des négociations salariales sont en cours, et la volonté de la direction de n’attribuer «que des augmentations individuelles de salaires». Une assemblée générale des salariés doit se tenir vendredi matin, au cours de laquelle sera examinée l’éventualité d’une grève, en fonction des dernières propositions de la direction, a-t-on précisé à la CFDT-Médias. «La direction d’Europe 1 a décrété que les augmentations générales n’ont plus cours dans l’entreprise», écrit la fédération dans un communiqué. Selon le syndicat, «cette position de principe reflète le mépris de la direction pour ses salariés qui depuis des années consentent des sacrifices en effectuant notamment des heures supplémentaires non payées». La direction de la station s’est refusée à tout commentaire tant que les négociations ne sont pas terminées.