La chaîne allemande Première perd un groupe d’investisseurs détenant 8,4% de son capital

    235

    Un groupe d’investisseurs détenant 8,4% de la chaîne de télévision payante allemande Premiere a entamé vendredi sa sortie du capital du groupe, par un placement de ses 6,9 millions d’actions sur le marché, a indiqué un porte-parole de Premiere. Le fonds d’investissement britannique Permira, les banques allemandes HVB (Unicredit) et BayernLB et l’institut de crédit autrichien Bawag détenaient depuis 2003 un total de 8,44% du capital de Premiere. Permira avait la part la plus importante du lot, avec 5,90%. Après l’opération, le capital flottant de Premiere, qui a fait son entrée en Bourse avec fracas l’an dernier, va grimper à 85%, la direction de la société détenant près de 15%. Le titre, qui s’était écroulé en Bourse fin 2005 après la perte par Premiere des droits exclusifs de retransmission de la première ligue de football allemand, s’est repris ces derniers temps. Il a pris 28% en un mois, et a grimpé cette semaine à la faveur de la publication de résultats trimestriels encourageants.