L’A.C.C.e.S. vigilante sur la transposition de la nouvelle directive TVSF

    188

    Alors que la nouvelle directive européenne «Services de Médias Audiovisuels» vient d’être promulguée, ouvrant la voie de sa transposition en France dans le courant de l’année 2008, l’A.C.C.e.S. (Association des Chaînes Conventionnées éditrices de Services) s’inquiète dans un communiqué paru hier des conséquences qu’elle pourrait avoir sur les ressources publicitaires des chaînes thématiques. En France, l’assouplissement des règles de la publicité télévisée et du téléachat, avec, par exemple, la suppression de la limite par heure moyenne quotidienne, le passage de l’heure glissante à l’heure d’horloge ou la «seconde coupure», se traduirait par une augmentation significative du temps de publicité autorisé sur les chaînes hertziennes «historiques», selon l’Autorité qui précise que cette augmentation profiterait avant tout aux chaînes déjà leaders et aurait pour conséquence une perte significative de recettes publicitaires pour les chaînes thématiques. Il convient donc, toujours selon l’Autorité, que les pouvoirs publics examinent toute évolution de la réglementation française de la publicité à la lumière de ses effets concrets sur les ressources des différentes catégories de chaînes et donc de ses conséquences sur la diversité de l’offre.