L’animation française se fait une belle place sur les marchés à l’international

60

Entre juillet et septembre 2022, plus de 430 productions françaises sont exploitées à travers les 5 continents. Parmi elles, 24 sont des films d’animation, soit 5,5% de l’offre globale, selon la dernière Newsletter Animation d’Unifrance, organisme chargé de la promotion et de l’exportation du cinéma français dans le monde. Sur la même période, ils ont généré 1,12 million d’entrées, ce qui correspond à 19,5% des spectateurs réunis par le cinéma français à l’international.

Une fois de plus, l’animation française se fait ainsi une belle place sur les marchés à l’international : pendant le troisième trimestre de 2022, un spectateur étranger sur cinq du cinéma hexagonal à l’international a vu un film animé. Parmi les 10 productions ayant réuni plus de 100.000 cinéphiles, 4 sont d’animation. Plus globalement, ce sont toujours les films familiaux qui mobilisent le plus les spectateurs hors de nos frontières. Et «Vaillante» (production minoritaire) et «Pil» sont respectivement les deuxième et troisième titres français les plus vus sur grand écran du trimestre hors Hexagone.

Si «Vaillante» (minoritaire) se hisse à nouveau en tête du classement des films animés français les plus vus sur grand écran hors de nos frontières, c’est notamment grâce à sa belle carrière polonaise. Lancé sur 260 écrans, il en atteindra près de 290 la semaine suivante, pour un total de 247.000 entrées en 10 semaines (Kino Swiat, 0,9 M€ de recettes). Ce pays de l’Est devient le troisième marché étranger sur lequel le film a réuni le plus de spectateurs, après la Russie (Central Partnership, 397.000 entrées et 0,8 M€) et le Mexique (Corazón Films, 342.000 et 0,9 M€). En plus, «Vaillante» franchit le seuil symbolique des 2 millions d’entrées à l’international (7,1 M€ de BO) huit mois après sa 1ère sortie hors Hexagone. La dernière production d’animation tricolore à avoir accompli cet exploit était «Bigfoot Family» (minoritaire, 2,68 millions de spectateurs et 13,3 M€). Le 2ème du classement, «Pil», dépasse la barre de 1 million de spectateurs à l’international (4,9 M€ de recettes). Le film fait sensation en République tchèque et en Slovaquie: il brille au sein des deux tops 10 locaux depuis deux mois et a réuni depuis 75.000 Tchèques et 58.000 Slovaques (Bontonfilm, 0,8 M€ au cumul). Il s’agit du plus gros succès français des 5 dernières années sur ces 2 marchés. Pendant le trimestre ici analysé, «Pil» a également séduit 51.000 Péruviens (Andes Films, 0,1 M€) et 40.000 Sud-Coréens (Challan, 0,3 M€).

Une mention va à «Terra Willy». Le cinéma en Russie est impacté par la guerre entre la Russie et  l’Ukraine, y compris pour ce qui concerne l’offre de nouveaux films. De nombreux titres déjà sortis dans les salles russes défilent donc à nouveau sur grand écran, parmi lesquels des productions françaises, dont «Terra Willy». Lancé pour la première fois en salle en Russie en mai 2019, il mobilise 53.000 spectateurs supplémentaires qui font s’envoler ses compteurs à hauteur de 210.000 entrées et 0,6 M€ de recettes dans ce pays.