L’application Radioplayer fête son premier anniversaire et accélère sur les partenariats technologiques

307

Radioplayer France, application gratuite qui regroupe 230 radios, 700 webradios et 200.000 podcasts, a annoncé mercredi la conclusion de partenariats stratégiques avec Renault et Amazon, des accords qu’elle entend multiplier pour continuer son expansion après un an d’existence.
«On est parti de zéro et en un an, on atteint un niveau très significatif: application téléchargée 500.000 fois» et 3,5 millions d’écoutes de plus de trente secondes en avril, soit deux fois plus qu’en septembre 2021, s’est félicité Jean-Éric Valli, président de Radioplayer, de Groupe 1981 et également des Indés Radios, lors d’une conférence de presse.
Lancée en avril 2021 en France par six groupes de radios (Altice Média, Lagardère News, les radios du groupe M6, Les Indés Radios, NRJ Group et Radio France), Radioplayer s’est positionnée comme une réponse à la concurrence des géants du Net (assistants vocaux, enceintes connectées, applications de podcasts…) et services de streaming (Tune In, Radioline…), en donnant accès à la totalité de leurs contenus sur une seule plateforme gratuite.
Pour son premier anniversaire, l’application annonce la conclusion d’un partenariat avec le constructeur automobile Renault, qui mettra en avant dans ses nouveaux modèles Megane E-Tech électrique et Nouvel Austral une application Radioplayer, spécifique au groupe français. Celle-ci proposera l’ensemble des radios, webradios et podcasts de Radioplayer France ainsi que les déclinaisons européennes et canadienne de l’application, dont le réseau est présent dans 14 pays européens et au Canada.
A terme, l’application sera présente dans l’ensemble des véhicules Renault équipés du système multimédia maison OpenR Link, précise Radioplayer, qui avait déjà conclu un partenariat avec Volkswagen et BMW. L’application est aussi disponible via Android Auto, Apple CarPlay ou depuis le système Android Automotive. Autre motif de satisfaction: la conclusion d’un partenariat avec Amazon autour de l’enceinte à commande vocale Alexa.
«L’idée, c’est que Radioplayer France devienne, pour les radios qui le souhaitent, la porte d’entrée par défaut sur Alexa», a exposé Yann Legarson, directeur général de Radioplayer France. Pour les radios, cela permet «de garder la relation directe entre les radios et leurs auditeurs», a-t-il argué.
«La radio doit être souveraine, elle ne peut pas se retrouver avec des guichets qui l’empêchent de parler à ses auditeurs ou qui monnayent le temps de parole à ses auditeurs», a poursuivi M. Valli. D’où l’importance de nouer des partenariats à l’avenir pour augmenter l’audience de l’application, a-t-il défendu.